Page 1 sur 1

Arrêt après un an et demi

MessagePosté: 25 Sep 2017, 17:12
par Cyrille
Bonjour,
Voici mon expérience, hélas finie, avec ma cup.
Tout commençait bien, avec quelques épisodes comiques (la salle de bain ressemblant à une scène de crime quand la cup se renversait...), mais j'ai vite commencé à ne plus la supporter la nuit. Je me réveillais en sursaut, au bord du malaise, avec une seule envie: retirer ce truc-là de mon intérieur.
C'est comme si mon corps, occupé à évacuer le sang, ne supportait pas quelque chose "à contre-courant".
Et puis, en pleine nuit, les pensées sont chaotiques: à moitié réveillée, je me demandais souvent si je commençais un SCT...
Bref, je suis donc, à regret, passée aux serviettes lavables il y a quelques mois. Cela demande un peu d'entretien, et un budget plus important que la cup, mais cela me convient mieux.
Je pense qu'il ne faut pas avoir de scrupule si une "méthode" ne fonctionne pas, et trouver celle qui nous convient, sans se mettre la pression :)

Re: Arrêt après un an et demi

MessagePosté: 25 Sep 2017, 22:37
par Catapoulpe
Hello Cyrille

Ce que tu racontes "au bord du malaise, avec une seule envie: retirer ce truc-là de mon intérieur" me rappelle des sensations que j'ai déjà éprouvées. A une période mon col était très sensible : je manquais de tomber dans les pommes à chaque fois que je l'effleurais, l'insertion de la coupe était un mauvais moment. Je ne parle même pas de la visite chez la gynéco ou chez la sage-femme. C'est cette dernière qui m'a expliqué : il y a le nerf vagal à proximité, je crois, ce qui explique qu'on puisse se trouver mal en cas de manips à cet endroit. Chez moi, c'était dans la période qui a suivi une grossesse que j'étais particulièrement sensible. Par la suite ça c'est bien calmé. Maintenant il faut un frottis ou une pose de diu pour me faire ressentir cela.

J'imagine que certaines sont plus sensibles que d'autres et que la sensibilité peut aussi varier au cours de notre vie. Si tes "malaises" ont la même cause que les miens, peut-être pourront-ils être résolus avec une coupe différente et/ou placée différemment... le jour où tu auras envie de t'y remettre bien sûr, car tu as raison, se forcer n'est pas une bonne solution.

Re: Arrêt après un an et demi

MessagePosté: 26 Sep 2017, 12:20
par Cyrille
Merci pour cette réponse :)
J'ai de toute façon gardé ma cup, au cas où elle pourrait encore servir...