Page 1 sur 1

Peur de réessayer

Publié : 24 juin 2013, 12:16
par anonyme
Bonjour,

J'explique mon problème :

Depuis ma naissance, je vis avec de nombreux problèmes gynécologiques : kystes ovariens à à peine 5 semaines, règles hémorragiques et irrégulières, de nouveaux kystes bénins cette fois-ci, mycoses, staphylocoques, IST, sècheresse etc. J'ai notamment des mycoses à chaque fin de règles.
A mes 18 ans je me suis dit que la coupe était une très bonne solution. Sauf que, je ne pensais pas qu'il fallait se connaître du vagin. Et le vagin, ça me dégoute. J'avais essayé quelques mois avant d'avoir des relations sexuelles mais c'était impossible. Puis, j'ai essayé la lunacopine en mai dernier je crois (entre temps, j'ai eu toutes ces infections citées plus haut). Et c'est rentré avec quelques douleurs, mais je ne la sentais pas. PAr contre, j'ai eu quelques fuites donc j'ai voulu l'enlever. Et là j'ai fait ce que j'aurai jamais cru pouvoir faire : mettre deux doigts dans mon vagin en plus de ce truc énorme ! J'ai cru que j'allais mourir. Les sensations étaient horribles, pour ne pas dire dégoutantes. J'étais dégoutée par moi-même. Je sentais les muqueuses et ça me dégoutait, juste. J'ai essayé de tiré, de pincer, de tourner mon doigt autour, je ne pouvais pas l'enlever donc je suis allé aux urgences. La gynécologue (à 1 h du matin ça doit pas être super de regarder des vagins) m'a engueulée en me disant que je m'étais mis une merde dans mon intimité. Elle l'a jetée à la poubelle mais j'ai quand même récupéré ma cup.
Bref je me suis sentie coupable pendant longtemps, ma mère qui me disait que j'avais fait une belle connerie aussi.
Et puis là, on me décèle du vaginisme car autant avant je pouvais avoir des rapports sexuels avec douleurs, là la pénétration était impossible.
Je ne sais pas si la cup a un rapport avec ça, mais la coïncidence me semble trop parfaite. Bref, je soigne mon vaginisme pendant plusieurs mois et j'arrive à avoir des rapports.
Mais j'ai toujours une paroi et un endroit très précis de mon vagin qui me fait très très mal. Je pensais que c'était uniquement durant les rapports, mais j'ai ressayé ma cup il y a quelques semaines après l'avoir retrouvée dans mon placard et j'ai ces mêmes douleurs.
Je sais qu'une part est psychologique : je trouve le vagin dégueulasse, j'ai déjà mis un doigt pour voir et j'ai senti une sorte de fosse au fond avec une boule. Et là je me suis dit que j'avais touché mon col et je me suis sentie dégoutée à mort, j'avais presque la nausée. De plus, je trouve une coupe menstruelle tellement ÉNORME. Idem pour un sexe masculin.

Bref, au final je n'ai pas trop de questions, si vous avez des solutions à m'apporter pour m'aider à pouvoir insérer une cup et surtout pouvoir l'enlever, ça serait gentil. Merci.

Re: Peur de réessayer

Publié : 24 juin 2013, 14:46
par youplaboum
Bonjour,

Je viens tout juste de commencer la coupe pour ma part mais je pense que pour se lancer sereinement et pour que ça se passe bien il faut que tu en ai envie, et je ne vois pas comment tu peux mettre et enlever une coupe sereinement si tu es écœurée par ton intérieur.
En tant que débutante tu risques de rencontrer les problèmes de débutantes du genre se mettre du sang plein les doigts voir en mettre partout par terre, et donc nettoyer. Sans oublier qu'il ne s'agit pas que de sang mais aussi de perte plus ou moins visqueuse.

Si tu es vraiment motivée moi je te conseillerais déjà de t'habituer a t'explorer sans être écœuré. Après pour enlever une coupe il y a des techniques, la première étant déjà de ne pas paniquer.
Dernière chose, peut être devrait tu te renseigner auprès d'un médecin pour vérifier qu'il n'y ait pas de contre indications pour toi a utiliser la coupe. Un médecin intelligent et non quelqu'un qui balance ta coupe a la poubelle.

Voilà après je laisseraius surtout les expertes te conseiller

Re: Peur de réessayer

Publié : 24 juin 2013, 16:37
par Logicielle
Je suis de l'avis de youplaboum, si tu y vas totalement à reculons tu risque d'avoir des blocages comme tu as eu pour le retrait.

Le problèmes c'est que si aller chercher ta coupe avec les doigts est une telle épreuve tes muscles vont se contracter car tu seras tendue, c'est pour ça je pense que tu as eu autant de mal à aller chercher ta coupe. Il faudrait que tu sois déjà un peu plus à l'aise avec toi même.
Le gynéco que tu as eu aux urgence est juste un imbécile qui n' même pas voulu réfléchir à ce qu'était une coupe. Bref il faut savoir que plus une coupe est pleine plus elle est facile à retirer, donc si l'on y arrive pas du premier coup il n'y a aucun problème à attendre une heure ou deux pour retenter. Tu peux facilement la garder toute la nuit.

J'ai aussi une question, avec autant de problèmes gynécologiques, quelle(s) protection(s) est-ce que tu utilises habituellement ? Est-ce que tu peux utiliser des tampons par exemple ? Car peut-être que les protections internes sont déconseillées, et donc malheureusement la coupe aussi.

Est-ce que tu sais pourquoi ton intimité te dégoute autant ? Ça risque de réellement poser un problème, car même si généralement la coupe a pour effet de décomplexer les femmes par rapport à tout ça, si tu ne peux vraiment pas supporter cet endroit ça risque d'être une torture plus qu'une solution :s

Pour la douleur en effet je pense que la coupe risque de te faire mal si tu as un endroit aussi sensible. Après il peut y avoir des solution de placement plus ou moins haut de la coupe, des pliages pour éviter de la solliciter pendant l'insertion ou le retrait, mais ça nécessite des manipulations et donc que tu n'ai pas peur d'y mettre les doigts :s

Bref, je ne sais pas si ton gynécologue connait la coupe mais peut-être qu'il sera mieux placé que nous pour te dire si la coupe peut être une solution pour toi. Et si il est réfractaire peut être qu'il y a moyen d'en trouver un qui connait le système et qui pourra te conseiller. Avec le réseau de cupeuse que l'on a on a moyen de trouver des adresses.

Si tu es vraiment motivée il y a peut être une solution, mais ce n'est pas dis que ce soit facile, ni même que ça finisse en happy end, mais tu trouveras ici le soutien qu'il faut.

Re: Peur de réessayer

Publié : 24 juin 2013, 16:39
par Azazelle
Bonjour anonyme (déjà ton choix de pseudo, pour annoncer que tu n'assumes pas, c'est réussi :P :lol: ),

Je ne peux que plussoyer Youplaboum qui t'a répondu avant moi.

Ton problème n'est pas au sujet d'une coupe menstruelle, mais dans ta relation avec ton corps. Si tu n'avances pas plus, je veux dire nettement plus, dans la résolution de ce problème, alors à mon avis ce n'est pas la peine d'essayer d'utiliser sereinement une coupe menstruelle. Car oui, pour l'insérer et pour la retirer il faut mettre ses doigts dans son vagin, même sans aucun problème de placement ni de fuite...

Je pense qu'un soutien psychologique pourrait être approprié dans ton cas, car un(e) psychothérapeute pourra t'aider à débrouiller un peu les fils de ces angoisses, dégoûts et autres sentiments de culpabilité qui t'empêchent de t'épanouir dans ta vie de femme. Je pense qu'un passage particulier de ton témoignage à partager avec lui ou elle serait celui-ci :
anonyme a écrit :Bref je me suis sentie coupable pendant longtemps, ma mère qui me disait que j'avais fait une belle connerie aussi.
Il y a là sans que tu t'en rendes compte à la fois les questions, et les réponses. Mais toi seule peut les trouver.

Je te souhaite de trouver rapidement un(e) professionnel(le) compétent(e) pour t'aider dans ton cheminement.

Re: Peur de réessayer

Publié : 24 juin 2013, 17:14
par anonyme
He oui, même pour le pseudo je n'assume pas. Jen 'ai pas spécialement envie qu'on fasse un lien entre moi de ce site et d'un autre... Bref.

Ce n'est pas un vagin qui me dégoute, c'est plutôt la sensation. J'ai vécu dans un environnement sans aucun tabou sur le sexe. Mais j'ai juste peur d'abimer cette partie interne, que je trouve beaucoup trop délicate pour y mettre des doigts et des coupes. C'est la texture qui me dérange, j'ai l'impression de fouiller dans de la chair, comme si c'était une plaie ouverte. Ca me dérange qu'on ai un "trou", un endroit qui est relié de l'extérieur à l'intérieur, un renfoncement. Mais ce n'est pas juste avec les vagins que ça me dégoute : les pors de la peau, les oreilles, le nez, etc... surtout les pors.

Pour les protections, j'utilise des serviettes, et un tampon par cycle lorsque je suis à la danse (ou deux). Et je n'ai aucune douleur pour en mettre un !

Je me vois mal aller voir un psychologue uniquement pour porter une "coupe", néanmoins je suis motivée et j'ai déjà vu une sexologue qui m'a fait ma rééducation périnéale pour le vaginisme. Elle m'avait conseillé de ressayer une fois guérie, car c'est vrai que même si ça me dégoute encore, ça me dégoute moins qu'il y a un an. La preuve, je peux y mettre un doigt. Et puis j'ai sûrement exagéré lors du premier message, c'est moins du dégout mais plus de la perplexité... Enfin je sais pas trop.
J'en avais parlé à mon gynécologue (plutôt ma mère qui lui en a parlé en disant du mal de ce système car elle y voyait un engin ayant emmené sa fille aux urgences la nuit), et il a dit que c'était complètement stupide et qu'il fallait mieux utiliser des serviettes en coton.
Comment vous voulez que je ne culpabilise pas avec tout ça ?

Re: Peur de réessayer

Publié : 26 juin 2013, 13:56
par Logicielle
anonyme a écrit :Comment vous voulez que je ne culpabilise pas avec tout ça ?
En te disant qu'ils n'ont pas la science infuse non plus. On a bien le droit de faire des erreurs, c'est comme ça qu'on avance. La première fois que tu as utiliser la coupe tu as eu un problème, et bien temps pis, tu sais maintenant qu'il faudra faire attention à certaines choses et tu es venue ici pour avoir des conseils pour que ça se passe mieux non ?

Donc tu as avancé.

Apparemment ta gène s'estompe petit à petit, c'est aussi que tu arrive à mieux te connaitre. Tu n'as pas à culpabiliser de quelque chose que tu n'aime pas, surtout si tu fais des efforts !

Personnellement le fais que tu essaye malgré la gêne que tu éprouve je trouve ça bien. La coupe n'est pas un outil dangereux dans son utilisation et il y a assez d'utilisatrice pour prouver que bien utilisée c'est un outil formidable.

Donc vas-y doucement, à ton rythme, ton intimité elle n'appartient qu'à toi et il ne tien qu'à toi de la découvrir sous un nouveau jour ^^

Et puis si on était pas ouvertes vers l'extérieur ont aurait bien du mal à respirer, à déguster des glaces et des cookies, ou même faire des câlins câlins avec monsieur (ou madame) :D Tout ça a une utilité peut-être que si tu voyais le fonctionnement plus que simplement une ouverture ça irait mieux.

Re: Peur de réessayer

Publié : 30 juin 2013, 13:54
par anonyme
Bonjour,

Après avoir passé des heures à observer la coupe (je me suis dit qu'elle était moins large qu'un sexe masculin et que ça pouvait rentrer donc...), j'ai essayé de la remettre aujourd'hui, car les anglais ont débarqués.
Comme pour ma première expérience, la mise en place s'est faite seule, j'ai trouvé la position idéale pour moi (que je pourrais pas faire dans des toilettes publiques mais bon). Ma maman m'a passé de l'huile d'amande douce, je me suis bien massée avec, j'ai aussi fait mon massage périnéale comme me faisait la kiné quand je faisais du vaginisme. C'est rentré sans trop de douleur, j'ai passé un doigt autour (là j'ai eu un peu mal par contre...) et j'ai essayé de la faire tourner mais je suis pas sûre que ça ai fonctionné.Et je suis pas sûre qu'elle se soit bien déployée mais bon :/

Je vous dirai ça ce soir, comme je vais au travail je vais voir ce que ça donne (je vais quand même mettre une serviette au cas où). Dans tout les cas, je ne la sens pas.

J'appréhende le retrait. Mais on verra sur place.

Question : est-ce que le col de l'utérus change de position lorsqu'on a des règles de privations ? Ou c'est uniquement lorsque les règles sont naturelles?

Merci à vous de votre soutien.

Re: Peur de réessayer

Publié : 30 juin 2013, 22:41
par anonyme
Bonsoir,

J'ai mis ma cup donc, je n'ai eu que deux ou trois gouttes de fuites (dès les débuts, peut être que le vagin était "sale"). Aucune gêne, j'ai travaillé de 14 à 21 h, et suis rentrée chez moi vers 21h 30. Au début, j'avais des douleurs aux ovaires (identiques à celles de mes rapports sexuels) mais quand je ne pensais plus à la cup, elles disparaissaient.
J'ai pu aller à la selle sans aucun problème.
Et puis sous la douche j'ai essayé de l'enlever.

C'est une victoire !!!!

Je n'ai eu qu'un peu de douleur mais supportable (vu tout ce que j'ai subit avant je pense que je suis rodée !) en enlevant la cup. Au début, je n'y arrivais pas, j'ai donc poussé (je maitrise parfaitement mes muscles depuis ma rééducation), je me suis totalement détendue, j'ai réussi à pincer la base de la coupe (c'est à l'insertion des doigts que ça m'a fait mal...) et au début, l'effet ventouse ne partait pas. Je sentais que ça s'accrochait. Donc j'ai remonté les doigts et j'ai pincé plus fort et là j'ai senti de l'air rentrer, et je l'ai retirée en moins de temps que je pouvais le croire !! J'ai découvert que j'avais des règles pateuses en début de cycle et marrons (moi qui ne pensais pas que c'était comme ça...) du coup les trous étaient bouchés.
Je l'ai remise avec des douleurs (j'ai du la remettre brusquement vu mon enthousiasme) mais je ne la sens plus.
Le pire c'est qu'elle se déploie parfaitement, et que je n'ai AUCUNE fuite, sauf une goutte !

Du coup je suis super contente, je l'ai dit à ma maman et elle est super contente pour moi aussi.

J'ai bien fait d'avoir réessayé. Je pense que si ça n'avait pas marché il y a un an, c'est que je n'étais pas assez mûre, et que j'étais encore vierge. Et surtout que j'étais vaginique... Et puis le bidule me semblait tellement énorme.
Les douleurs s'estompent vite donc ça ne me gêne pas plus que ça (et puis je suis habituée...)

Merci à vous qui m'avez aidée, en plus dans tout ça j'ai découvert un os au niveau du pubis (depuis l'intérieur). Mon intimité me gêne beaucoup moins psychologiquement là...
Peut être que ça me débloquera aussi au niveau sexuel ? Que les douleurs s'atténueront ?

Dans tout les cas je compte l'utiliser tout le temps durant mes cycles !! Moi qui était adepte des serviettes...

Merci merci !

Re: Peur de réessayer

Publié : 05 juil. 2013, 23:49
par Logicielle
Je tiens à te dire un gros bravo ^^

Tu verras il y aura surement quelques ajustements à faire mais tu as fait le plus gros du travail !

Plus tu utiliseras ta coupe plus tu prendras l'habitude et moins tu auras mal.

Les petites fuites sont en effet surement dues à un peu de sang resté sur les parois, tu peux essayer de passer un doigt autour de ta coupe pour retirer le sang qui serait resté. Pour la coupe qui tourne ce n'est pas obligatoire pour savoir si ta coupe est bien déployée, je n'ai jamais réussit à faire tourner ma Luna et pourtant je n'ai jamais de fuite ^^

J'espère que tout ça te permettras de mieux te connaitre et de te réconcilier totalement avec ton intimité.

En tout cas je te souhaite une très bonne et très longue route avec ta coupe et bienvenue parmi les cupeuses !