Page 2 sur 4

Re: accouchement à domicile, pour ou contre?

Publié : 29 janv. 2011, 11:19
par ameline
Non je n'ai pas encore visité la mater mais j'ai vu des photos des salles d'accouchement et des chambres et ça fait pas trop hopital (pour une maternité) et c'est une petite structure, 39 chambres, toutes individuelles. Et j'ai une amie qui a accouché la-bas en février 2010 et qui a beaucoup aimé (mm si elle a choisi un accouchement classique avec péri).

Re: accouchement à domicile, pour ou contre?

Publié : 29 janv. 2011, 13:18
par Fleur
Alors moi l'AAD avec sage-femme me fait rêver (sans assistance par contre je trouve ça dangereux), j'ai lu pas mal de témoignages et ça fait envie. De plus ma naissance a été hyper médicalisée (triplé, césarienne suite au décès in-utero de ma jumelle et le tout à 34 semaines) une équipe médicale par enfant, anesthésie générale il me semble, couveuse... Bref de très mauvais souvenirs pour mes parents et au final je sais très peu de choses dessus à cause de ça, il est clair que j'aurais aimé qu'on me raconte ma naissance comme un moment de bonheur et non de peur et de souffrance...

Après du coup je suis aussi plus sensibilisée aux dangers et, même si chez les autres je trouve ça extraordinaire, je pense que j'aurais trop peur, pour le premier en tout cas. Du coup pour l'instant je m'oriente vers une maternité respectueuse ou un plateau technique avec sage-femme, sans péridurale, sauf si vraiment je craque, physiologique... Et en même temps un transfert immédiat possible si il y a un problème. Comme j'ai la chance d'habiter en région parisienne j'ai pas mal de choix possibles.

Bon après je ne compte pas avoir d'enfant avant 5 ans, ça me laisse du temps pour y réfléchir...

Re: accouchement à domicile, pour ou contre?

Publié : 29 janv. 2011, 13:37
par liely22
Merci le filles pour votre avis!! et méla coulpa merci pour ton témoignage et au début de ton post j'ai crue que t'étai contre :D . Moi plus j'y pense plus j'y suis pour, et quand j'ai oser en parler a mon chéri ça été "NON MAIS CA VA PAS!!!!" lol et tout de suite le discours oui mais si cela se passe mal et tout et tout..... et en plus il me dis que je suis bien placer pour connaitre les risques en tant que future infirmiére!!!! ben oui justement j'ai pu voir certains accouchements et ça m'a pas plu du tout, c'est comme a l'usine, c'est a la chaîne, les femmes doivent rester dans une seule position, c'est ultra médicalisé, bref je me suis dis jamais ça pour moi. Certains disent que c'est un retour en arriére, et moi je dis nan, c'est un autre moyen de vivre son accouchement et puis maintenant les sages femmes ont développées d'autres compétences et connaissances, et elles viennent pas les mains dans les poches, et en matiére d'hygiéne ça c'est améliorés aussi. Aprés je pense qu'il ne faut pas tenter le diable non plus, si jamais la grossesse se passe mal, si il y'a le moindre soucis, il faut aller a l'hopital, faut pas être buter non plus.

Re: accouchement à domicile, pour ou contre?

Publié : 29 janv. 2011, 14:11
par marisette
moi je pourrai vous faire un copier coller de tout le début de méla coulpa
et pour la suite, je suis une trouiiiiiiiiiiiiiiiillllllllllllllllllllllllaaaaaaaaaaaaaaarrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrdddddddddddddddddddddddde!!!!! :lol:
donc j'aurai aimé un suivi global avec plateau technique, mais pas possible chez moi...et j'ai eu une super sf à l'hosto, c'était super, elle m'a aidé et soutenu face aux gynéco qui voulaient me mettre une péridurale, la seule chose ça a été la perf et le monitoring mais franchement, dès qu'il a fallu que je me concentre sur mes contractions (j'ai accouché par les reins, le pire niveau contraction y parait!!) je les ai complétement oubliés ;)
et oui la péridurale c'est une avancée (même si je n'en voulais pas), souffrir ne doit pas être une fatalité :!:

donc que chacune fasse comme elle le sente, dans le respect d'elle même, de son enfant et du papa (qui peut être trèèèèèèèèèèèèèèès impressionné et traumatiser par l'accouchement suivant sa personnalité_d'ailleurs je pense que pour certains, ils feraient mieux de ne pas y assister)

Re: accouchement à domicile, pour ou contre?

Publié : 29 janv. 2011, 14:30
par tissy
moi je suis pour, à condition d'avoir un suivi avec sf... seule je ne pourrais pas!

j'en ai parlé avec mon homme, même si la question bébé ne se pose pas vraiment en ce moment, c'est un sujet qui me passionne.
il est plutot pour. je suis contente qu'on puisse quand même en parler maintenant.
j'en ai discuté avec ma maman et ma belle mère, j'aimerai qu'elles soient présentes a ce moment là, pour souhaiter la bienvenue au bébé.
j'idéalise beaucoup la grossesse, alors je ne sais pas si tout se passera comme je le voudrais mais dans la meusure du possible ce serais un accouchement a domicile en premier choix, et si il faut un peu plus de suivi médical, j'opterai plutot pour un accouchement physio.

et marisette, ton "témoignage" est vraiment trop beau, j'ai eu des frissons! quand je t'ai lu, j'ai senti tellement de choses, ça donne vraiment envie.

quelqu'un sais comment se passe un accouchement dans l'eau? j'ai lu je ne sais plus ou que c'etait fesable et très agréable, ça m'interresse aussi. (il me semble que la femme de belmondo a mis leur enfant au monde de cette façon)

Re: accouchement à domicile, pour ou contre?

Publié : 29 janv. 2011, 16:22
par liely22
salut Tissy!! moi aussi l'accouchement dans l'eau est quelque chose qui m'intéresse aussi, j'ai lu que l'accouchement dan l'eau avait des effets anti spasmodique donc des effets antalgiques, les muscles se détendent et le col s'ouvre plus facilement, et la capacité respiratoire de la maman augmente. l'eau est a 37° et la préparation de l'accouchement commence a partir du 5ème mois de grossesse. Aprés reste a savoir quelle maternité pratique ce genre d'accouchement :? et je sais pas si c'est possible de le faire a domicile. Des témoignages???? :D

Re: accouchement à domicile, pour ou contre?

Publié : 29 janv. 2011, 16:46
par Méla Coulpa
oui, mais l'eau ralentit les contractions il me semble, donc l'accouchement peut être plus long. Moi j'ai passé pas mal de temps dans ma baignoire, mais pas pour l'expulsion, juste pour calmer les premières contractions, me détendre et garder des forces pour la suite.
ameline a écrit :Dans la maternité que j'ai choisie, je n'aurais pas la péridurale (sauf si je craque et la demande mais je pense pas),
Ce qui est difficile (je pense) à la maternité, c'est que les femmes sont sollicitées pour avoir la péridurale. Et à un certain point des contractions, on n'est pas des superwomen, si la sage femme ne sait pas nous motiver pour continuer sans, on sait qu'on peut l'avoir, donc on craque. Et ensuite on peut avoir des regrets. On a besoin d'un soutien exterieur.
C'est une question à vraiment se poser avant pour y être prête au moment voulu, surtout pour un premier. Et aussi à voir avant avec l'équipe médicale.
Je crois que c'est au canada qu'il y a un mot pour le moment où les contractions sont très fortes avant que le bébé s'engage, c'est la "phase de désespérance", par laquelle on passe presque toutes. C'est un moment où on en a marre, où on pense ne pas y arriver, la douleur qui est forte, et où on a le moral très très bas. Mais ça annonce une chose, c'est que le bébé va commencer son voyage et que c'est bientôt fini!!!!! Or, c'est à ce moment là que les femmes craquent, si près du but, parce qu'il se passe vraiment une phase bizarre de doute de ses capacités et de ras le bol avec la fatigue. La seule chose dont une femme à vraiment besoin à ce moment là, c'est de la compassion, de la tendresse et des encouragements!!!! C'est le produit miracle pour moi. Je me souviens au premier accouchement de la sage femme qui m'a massé le dos avec sa main chaude en me disant que c'était bien, que tout allait bien... ca m'a redonner des forces et du courage.
Ce qui met les femmes en souffrance et qui les empêche de gérer la douleur (qui est une aide au bon déroulement de l'accouchement), c'est l'absence de compassion et d'encouragement.

Sinon, pour mon premier, j'ai voulu gérer la douleur en essayant de la maîtriser. Ce qui n'était pas la bonne solution. Du coup je me suis sentie un peu en souffrance. Pour les deux autres, j'ai laissé mon corps se débrouiller tout seul, j'ai mis de la musique, j'ai déconnecté mon cerveau et je suis partie ailleurs dans ma tête. ca a très bien marché!! Il faut arriver à se détendre, accepter la contraction et s'y abandonner. C'est pas facile du tout.
ameline a écrit :Je souhaite allaiter car ça me parait naturel mais je tirerai mon lait pour que chéri puisse donner le bib de temps en temps.
Je ne te le conseille pas, souvent les bébés choisssent d'eux même l'un ou l'autre et bien souvent ils choisissent le biberon qui coule plus vite et qui demande moi d'efforts!!! et ensuite ils rejettent le sein les ingrats!! ou bien ils sont destabilisés car ce n'est pas la même façon de téter. Ca peut faire échouer l'allaitement. Ton chéri aura pleins de choses super à faire avec lui : le bain, jouer, la couche, calmer les pleurs, se promener. et il pourra donner les compotes à la cuillère après!!!

Pour l'allaitement je conseille les articles du Dr. Jack Newman.

Sinon, je ne suis pas sûre que la présence des hommes à l'accouchement soit une bonne chose. Parce que certains d'entre eux sont plus émotifs qu'ils n'y paraissent, certains sont en souffrance de voir leur femme souffrir sans pouvoir les aider. Et puis parce que certaines femmes ont une perte de libido après, que leur homme ait pu les voir dans une situation qui ne les met pas du tout à leur avantage.
Pour l'accouchement à la maison, c'est un peu différent, car l'homme est actif, il aide la sage femme et ne se retrouve pas simple témoin du nauffrage de sa femme sans savoir y trouver sa place...
Pour mon premier, j'ai mal vécu qu'il m'ait vue dans cet état, et j'ai eu un manque de désir pendant un an. Pour les suivant, il a été parfait, je n'ai pas été en souffrance, il a su trouver sa place, et ça ne s'est pas reproduit, au contraire, une plus forte complicité.
Mais je pense que j'aurais préférer que ce soit ma mère qui soit là pour m'aider, finalement.
Je pense qu'il faut se reposer la question de pourquoi avons-nous fait entrer les hommes dans une salle d'accouchement. Est-ce juste pour qu'ils prennent conscience de l'effort que nous faisons pour mettre leurs enfants au monde? Est-ce nécessaire de leur montrer par quoi on passe? On leur demande d'y être témoin passif, on leur colle un bébé dans les bras et ensuite on leur dit : rentrez chez vous tout seul!!!! Comment se construire en tant que père après ça?

Re: accouchement à domicile, pour ou contre?

Publié : 29 janv. 2011, 18:33
par liely22
Moi par contre je n'imagine pas accoucher sans que mon homme soit là. C'est vrai que pour un homme pas facile de trouver sa place dans un accouchement, mais faut qu'il soit totalement investi dans l'accouchement, sinon s'il fait ça a contre coeur c'est pas la peine. Et moi non je voudrai pas avoir ma mére avec moi, je pense que je ne partage pas assez d'intimité avec elle pour pouvoir vivre ce moment, aprés chacun fais ce qu'il veut tant que l'accouchement on le vis bien...

Re: accouchement à domicile, pour ou contre?

Publié : 29 janv. 2011, 19:12
par Soleil
Je comprends méla quand tu dis que tu aurais aimé que ta mère soit là au moment de ton accouchement. Moi, je pense que c'est ce que je voudrais aussi, elle a les mots quand je vais mal et elle a assisté à plusieurs accouchements, elle a toujours su rester calme, elle est géniale pour ça :) Je lui ai même demandé une fois si elle serait d'accord pour être là quand j'accoucherai, elle m'a dit qu'elle serait là si je le voulais, pas de soucis. Mais j'aimerais que mon homme soit là aussi, du moins pas trop loin (genre la pièce à côté, qu'il puisse faire des allers-retours)... Enfin, bon, je fais mes films mais je n'y suis pas encore :P lol

Re: accouchement à domicile, pour ou contre?

Publié : 30 janv. 2011, 13:35
par vanilla_sky
Méla coulpa! Ton témoignage donne vraiment envie!

Je me suis déjà posé la question (juste "comme ça" car je suis une célibataire endurcie donc loin d'avoir un enfant :D ), et je m'étais déjà dis que ça pouvait être une meilleure idée que l'hôpital, mais je n'avais pas pensé à tout ce que tu viens d'évoquer qui me paraît tellement plus "normal" que l’hôpital!!

Pourtant dans notre société, l'hôpital est la normalité et les comportements "humains", les choix qui nous rapprochent le plus de notre humanité (et notre maternité) sont montrés comme "dangereux" et "irresponsable", on marche vraiment sur la tête!!

Bon, peut-être qu'au moment venu, j'en reparlerais, parce-que j'ai conscience que ce n'est pas toujours un choix facile, mais pour le moment tu m'as complètement convaincue! Merci! ;)