savoir ou on en est dans son cycle

Pour parler de tout et de rien.
Cibb
NewCupeuse
Messages : 19
Inscription : 13 avr. 2013, 15:26
Type de Coupe : MeLuna
Début Cup : 11 avril 2013
Convertie(s) : 0

Re: savoir ou on en est dans son cycle

Message par Cibb » 26 juil. 2013, 12:19

Bonjour youplaboum,
D'après ce que j'ai cru comprendre, c'est vraiment la galère d'obtenir une ligature des trompes (même si tu en as tout à fait le droit). Ne laisse pas tomber si c'est ce que tu veux, n'hésite pas à contacter plusieurs professionnels jusqu'à en trouver un qui soit d'accord.
Les liens suivants pourraient te permettre de trouver des professionnels plus conciliants :
- cet article du webzine de Martin Winckler http://www.martinwinckler.com/spip.php?article830 (normalement, il devrait y avoir des adresses prochainement)
- une association : le Mouvement Libre pour la Stérilisation Volontaire (ils ont aussi un site Internet).
En attendant, sache qu'en cas de rupture de préservatif tu peux utiliser des spermicides (ovules ou crème) comme contraception d'urgence (immédiatement après le rapport). Normalement, les spermicides se placent 5 minutes avant le rapport, donc après c'est moins efficace. Mais en cas de rupture de préservatif c'est mieux que rien. Car la pilule du lendemain est bourrée d'hormones...
Bon courage !

Avatar de l’utilisateur
obj
MegaCupeuse
Messages : 93
Inscription : 25 janv. 2012, 23:30
Type de Coupe : FleurCup
Début Cup : 25 janvier 2012
Convertie(s) : 1
Localisation : 74

Re: savoir ou on en est dans son cycle

Message par obj » 26 juil. 2013, 13:28

J'ai trouvé une appli pour smart phone "sympto" qui permet de saisir toute les info qu'on veut au jour le jour et qui aide a l'interprétation! Je trouve ça super car sur mon tableau papier j'avais pas assez de place pour tout noter et je ne trouvais pas ça très clair. Au moins la j'aurais un historique précis car on peut noter: la température, la glaire ( plus joliment appelée "élixir de vie" dans l'appli...), les rapports protégés ou pas, l'humeur, l'aspect du col, le type d'allaitement, ainsi que tout ce qu'on veut en remarques.
Si ça vous intéresse hésitez pas! Elle est en version gratuite ou payant 0.89€ , j'ai pris la payante pour pas être inondée de pub et je crois qu'elle est plus complète. Des petits films expliquent comment s'en servir et l'intérêt de la méthode.
1 grande Fleur bleue, 1 petite Fleur verte , 1 grande Yuuki, et la petite dernière from USA la grande Sckooncup !

youplaboum
Dompteuse de Cup
Messages : 312
Inscription : 21 mai 2013, 19:16
Type de Coupe : MiaCup
Convertie(s) : 0

Re: savoir ou on en est dans son cycle

Message par youplaboum » 26 juil. 2013, 13:52

Obtenir une ligature si t'as pas 40 ans et 5 gosses c'est vraiment dur, ce que je trouve scandaleux mais bon. Toute façon je ne compte pas abandonner. Et je fin aurais bien par l'obtenir et du coup trouver un gynéco en qui je pourrais avoir confiance.
Et sinon pour en revenir a connaitre son cycle, vous utilisez un thermomètre classique pour prendre votre température ? Je sais pas si je serais rigoureuse sur la longueur mais je testerais bien quand meme, ça me permettrait au moins de ne pas avoir de regle surprise, même si en règle générale je suis régulière.
Lunacopine T2 - Meluna S (a paillettes s'il vous plait :-) )

Cibb
NewCupeuse
Messages : 19
Inscription : 13 avr. 2013, 15:26
Type de Coupe : MeLuna
Début Cup : 11 avril 2013
Convertie(s) : 0

Re: savoir ou on en est dans son cycle

Message par Cibb » 26 juil. 2013, 14:39

Tu as raison de ne pas laisser tomber Youplaboum. Moi aussi je trouve que c'est scandaleux et que les médecins abusent de leur pouvoir.
Pour le thermomètre, j'utilise un thermomètre basal, c'est-à-dire qui a 2 chiffres après la virgule. Il est plus précis. Je trouve que les variations d'un thermomètre classique sont trop importantes pour être fiables (si tu prends ta température à 2 minutes d'intervalle, tu peux avoir une variation de 0,1 ou 0,2 degrés, ce qui est considérable car on cherche à déceler un décalage de l'ordre de 0,3 degrés). J'ai utilisé un thermomètre classique en dépannage (j'avais cassé mon premier thermomètre basal et j'attendais de pouvoir m'en procurer un deuxième) et j'ai trouvé que la courbe obtenue était très écrasée et difficilement lisible.
Il paraît que les thermomètres à vitre (à gallium, qui remplace le mercure) sont plus fiables que les électroniques. Personnellement, j'utilise un thermomètre basal électronique et j'en suis très contente: j'obtiens des courbes tout à fait cohérentes.
A l'époque où je l'ai cherché (il y a quelques années) je n'en ai pas trouvé en France. Dans les pharmacies, personne n'en avait entendu parler. Je ne sais pas ce qu'il en est aujourd'hui. Je l'ai acheté en Allemagne, où même dans un village de 1000 habitants la pharmacienne savait de quoi je parlais. Maintenant il est possible de s'en procurer via Amazon, en import.
Donc je te conseille un thermomètre basal, et à défaut un thermomètre classique à vitre.
Je ne sais pas si Opéra, qui prend aussi sa température au réveil, partage mon opinion là-dessus, je lui laisse le soin de te répondre aussi.

Obj, bon à savoir pour l'appli, merci pour l'info. Je n'ai pas de smartphone, mais si un jour je m'en procure un, je l'installerai sans hésiter.

Avatar de l’utilisateur
opera
Eleveuse de Cup
Messages : 724
Inscription : 27 juin 2013, 20:45
Type de Coupe : J'en ai plusieurs
Début Cup : 25 juin 2013
Convertie(s) : 0
Localisation : Rouen

Re: savoir ou on en est dans son cycle

Message par opera » 26 juil. 2013, 18:58

Cibb a écrit : Pour le thermomètre, j'utilise un thermomètre basal, c'est-à-dire qui a 2 chiffres après la virgule. [...] Personnellement, j'utilise un thermomètre basal électronique et j'en suis très contente: j'obtiens des courbes tout à fait cohérentes.
Je plussoie. Ma thermomètre est électronique et affiche la mesure à deux décimales (eg 36,65 au lieu de 36,7). Commandée aur Amazon, ce n'était vraiment pas chère, €4 je crois, et ça marche parfaitement bien. Je peux dire la marque par MP, si quelqu'un veut.

Peu importe la thermomètre, il faut bien lire la notice car certaines ont des consignes spéciales pour la constitution de la courbe de températures. Par exemple, mon thermomètre sonne après 10 secondes de température constante, pourtant, la notice précise que pour connaître la température basale à l'éveil, il faut la laisser en place 3 minutes. J'ai fait de petites "expériences scientifiques" chez moi et j'ai trouvé que même une minute suffit, mais qu'effectivement, la mesure après 10 seconds est trop approximative.

Mon premier thermomètre basal, je l'avais acheté en pharmacie en France, en précisant "thermomètre basale", et la pharmacienne savait de quoi il s'agissait. D'ailleurs c'était elle qui me renseignait sur la mode d'emploi adaptée. Donc peut-être les choses évoluent!

Obj, Sympto est très sympa! J'utilisais leur logiciel en ligne mais l'abonnement était trop cher pour moi après la période essai. Je suis contente de voir que l'appli est abordable, je vais aller voir! Ce que j'adore dans cette appli, c'est la possibilité de choisir entre *trois* objectifs: outre la conception et la contraception, on peut choisir comme objectif la simple *observation* pour mieux connaître son cycle et prévoir les règles. :P D'où le travail de sensibilisation d'adolescentes effectué par les fondateurs de Sympto.
Organicup A ~ Fleurcup 2 incolore ~ Gaiacup S ~ Keeper A ~ la petite dernière : une Lunacopine A Cynthia (ma première cup en couleur) Cups utlisées par le passé et cédées : Mélunas mini et small, grande Lunéale, petite Fleurcup, grande Organicup

cookieHippy
NewCupeuse
Messages : 5
Inscription : 14 juil. 2015, 00:35
Type de Coupe : MeLuna
Début Cup : 08 juillet 2015
Convertie(s) : 2

Re: savoir ou on en est dans son cycle

Message par cookieHippy » 13 sept. 2015, 16:42

Salut les filles !
Je me permets de faire remonter ce topic qui est très intéressant.
Voilà j'ai 22 ans et bientôt 10 ans de pilules derrière moi (j'ai commencé à 13 ans pour une banale acné) et je le vis de plus en plus mal d'être sous hormone comme si avoir ses règles était une maladie.
Par ailleurs, j'ai eu un stérilet mais étant sujette à des kystes j'ai abandonné l'idée et hormone pour hormone l'histoire est la même.
C'est pour cela que je m'interesse de plus en plus à la basale qui combasalensiste à savoir où on en est dans son cycle, grâce à sa température interne.
J'aurais plusieurs questions :
Puis je commencer à prendre ma température avec ma pilule? Je me demande si les hormones influe sur ma temperature corporelle en fait.
Est ce que je dois vraiment prendre ma température à la même heure coûte que coûte ?
A partir de quand commence et s'arrête la période d'abstinence ?

Voilà j'ai certainement d'autres questions mais pour l'instant j'attend de voir si certaines d'entres vous utilisent cette methode.
Ce que je trouve intéressant avec ce genre de technique c'est de connaître son corps et de vivre avec lui. Je sais bien que le risque zéro n'existe pas mais à en juger les études à ce sujet, en restant bien rigoureuse ce risque là peut être parfaitement maîtrisé.

J'espère que certaines cupeuse pourront me donner des conseils ! :)

Avatar de l’utilisateur
obj
MegaCupeuse
Messages : 93
Inscription : 25 janv. 2012, 23:30
Type de Coupe : FleurCup
Début Cup : 25 janvier 2012
Convertie(s) : 1
Localisation : 74

Re: savoir ou on en est dans son cycle

Message par obj » 13 sept. 2015, 18:51

Salut Cookiehippie!
Ça faisait une éternité que je n'étais pas venue sur le forum mais je me dois de te donner qq infos. La symptothermie est une méthode efficace si elle est pratiquée rigoureusement. Je te conseille avant toute chose de visiter leur site sympto.ch , télécharger leur manuel gratuit et le potasser pour comprendre un peu mieux le fonctionnement du corps et de la méthode. L'application sur smartphone est gratuite, mais il est conseillé de prendre un suivi par une conseillère pour les débuts. Tu as aussi un groupe Facebook très sympa.
Sinon, sous pilule il est inutile de prendre ta température car ce ne sont pas des vrais cycles donc cela serait inexploitable. Et pendant les périodes fertiles que l'appli et les connaissances du livret t'aident a reconnaître, tu peux utiliser une méthode barrière type préservatif ou diaphragme.
Mais ne te lance surtout pas a l'aveuglette !
Voilà pour les qq conseils ! J'espère avoir pu te renseigner...
1 grande Fleur bleue, 1 petite Fleur verte , 1 grande Yuuki, et la petite dernière from USA la grande Sckooncup !

Avatar de l’utilisateur
opera
Eleveuse de Cup
Messages : 724
Inscription : 27 juin 2013, 20:45
Type de Coupe : J'en ai plusieurs
Début Cup : 25 juin 2013
Convertie(s) : 0
Localisation : Rouen

Re: savoir ou on en est dans son cycle

Message par opera » 15 oct. 2015, 12:25

Bonjour :) Je viens de voir ce fil, qui ne date pas de trop longtemps, j'espère pour apporter mon grain de sel.
cookieHippy a écrit :J'aurais plusieurs questions :
Puis je commencer à prendre ma température avec ma pilule? Je me demande si les hormones influe sur ma temperature corporelle en fait.
Pourquoi pas, histoire de prendre l'habitude. Mais comme le dit obj, tu ne constateras pas de courbe des températures, ni de changement au niveau de la glaire. Si tu te lèves à la même heure de l-v, par exemple, l'habitude ne devrait pas être trop difficile à prendre.
Est ce que je dois vraiment prendre ma température à la même heure coûte que coûte ?
Tu as une marge d'une heure dans les deux sens. Si l'heure habituelle est 7:00, tu peux prendre la température entre 6:00 et 8:00. Il y a aussi des règles pour approximer la température dans le cas de décalage important, genre on la prend à 10:00, logiquement elle est plus haute que la temp basale, donc on la réduit de 0,X degrés. Mais je dirais que c'est moins fiable. Rappelons qu'une température abérrante de temps en temps n'est pas catastrophique, il faut juste bien la noter pour ne pas la compter si elle déséquilibre la courbe. Par exemple, dans mon appli (OvuView), elle apparaît mais dans une couleur différente.
A partir de quand commence et s'arrête la période d'abstinence ?
Là je n'ai pas d'expérience pratique, je ne fais qu'observer mes cycles, mais je partage le fruit de mes recherches. Réponse simple, la période d'abstinence (ou de barrières) commence quand tu observes un changement dans la glaire, et s'arrête trois jours après avoir constaté la hausse des températures **accompagnée** du changement de la glaire/plus de glaire.

Mais réponse plus complète, cela dépend de la longueur moyenne de tes cycles, et si tu as bien constaté 1) une hausse des températures qui s'est maintenue pendant toute la phase lutéale du cycle précédent, accompagné d'un 2) changement de la glaire vers la glaire non-fertile. Dans ce cas, l'ovulation est confirmée et il y a différentes recommandations - les 5 premiers jours considérés infertiles, chaque jour qui présente la glaire non-fertile, etc. Il faudrait lire l'ouvrage pour bien connaître les recommandations. Attention, car sans avoir constaté l'ovulation, il y a un risque que les "règles" constituent des saignements d'ovulation.

Ceci dit, selon le forum que je lis beaucoup en anglais (qui a changé de nom depuis mon message dans ce fil de 2013, TCOYF est devenue ovusoft.com), la recommandation générale est : il n'y a pas de jour 100% non-fertile avant l'ovulation, seulement moins fertile ou avec peu de chances de conception. Après, chacune décide en fonction de sa compréhension de son cycle. Il est aussi recommandé de ne pas utiliser la méthode avant avoir bien constaté l'ovulation pendant six cycles, histoire de bien comprendre son corps, et après l'arrêt de la pilule, même une année pour être sûre que les hormones se ré-équilibrent.
Ce que je trouve intéressant avec ce genre de technique c'est de connaître son corps et de vivre avec lui.
Oui! A un certain moment, je me fatigais de prendre la température (comme j'ai dit, je n'ai pas de partenaire actuellement) et trois fois de suite, j'ai réussi à identifier mon ovulation et prédire mes règles (14 jours après) à partir des glaires seules. C'est dingue, mais je ressentais une joie devant cette nouvelle compréhension de mon corps, alors que je frôle les 40 ans.
Organicup A ~ Fleurcup 2 incolore ~ Gaiacup S ~ Keeper A ~ la petite dernière : une Lunacopine A Cynthia (ma première cup en couleur) Cups utlisées par le passé et cédées : Mélunas mini et small, grande Lunéale, petite Fleurcup, grande Organicup

Répondre