Les règles sans protection (contrôle du flux)

Pour parler de tout et de rien.
Avatar de l’utilisateur
isa
MegaCupeuse
Messages : 58
Inscription : 04 sept. 2013, 15:30
Type de Coupe : FleurCup
Début Cup : 0-10-2013
Convertie(s) : 1
Localisation : 83

Re: Utiliser son périnée

Message par isa » 28 sept. 2013, 16:33

bonjour,
en Médecine Traditionnelle Chinoise, les pertes menstruelles sont considérées comme dommageables dans le sens où il s'agit de pertes mensuelles de fluides "vitaux" (d'ailleurs dans le règne animal comme vous l'avez signalé, on doit être la seule espèce à "perdre autant"...)au même titre que des éjaculations à tout va d'ailleurs.
On préconise alors aux femmes, sur la base d'exercices spécifiques (mais simples!)mêlant respiration et massages externes et internes (contractions du périnée), en pratiquant seulement quelques minutes tous les jours, de réduire la quantité de fluides évacués au moment des règles, un genre de recyclage interne grâce à ces exercices en quelque sorte pour éviter tout gaspillage d'énergies vitales...
Je ne suis pas experte mais je pratique le plus souvent possible et sérieux, la durée et l'intensité ont diminué (ou alors c'est la pré-ménopause? :o ), mais un bon et sérieux thérapeute en MTC pourra vous indiquer la marche à suivre...
Il n'y a rien d'ésotérique là-dedans. La médecine occidentale est bien sûr hermétique aux apports des médecines orientales (qui ont plusieurs millénaires de pratique) et l'info ne circule pas.
petite et grande Fleurcup incolores, multirécidiviste avec une petite rouge et une grande violette!

Avatar de l’utilisateur
droopy
NewCupeuse
Messages : 14
Inscription : 30 août 2013, 10:58
Type de Coupe : Super Jennie
Début Cup : 07 septembre 2013
Convertie(s) : 1

Re: Utiliser son périnée

Message par droopy » 03 oct. 2013, 16:02

Pour ma part, je pense que le périnée n'a rien à faire là-dedans.
Il m'arrive souvent d'être assise à mon bureau, et de me dire qu'il faudrait que j'aille aux toilettes, car je sens que cela veut s'écouler et va déborder malgré le tampon (je parle d'avant que j'utilise une coupe).
  • Si je le fais sans attendre, arrivée aux toilettes, écoulement brutal ; et cela même si le tampon lui même n'est pas saturé. Il n'a juste pas le temps / la possibilité d'absorber cet afflux soudain, et souvent très cailloteux
  • Si je suis trop occupée, ou que j'ignore le message, eh bien, périnée serré ou pas, je n'ai pas le temps d'aller aux toilettes. Cela déborde.
Le matin au réveil, c'est souvent la même sensation. Sauf que là, compte-tenu que cela a attendu toute la nuit, je n'ai jamais le temps d'arriver aux toilettes avant la catastrophe !

Donc, oui je pense qu'on peut sentir quand le flux veut s'écouler, mais pas le contrôler. Il faut pouvoir anticiper et ne pas attendre le dernier moment.
Or c'est assez rarement compatible avec une vie active. Donc je ne tablerais pas là-dessus pour dire adieu veau, vache, cochon, couvée (enfin en l'occurrence : adieu coupe, tampon, serviette)
grande SckoonCup incolore, Lunette taille 1 incolore

Avatar de l’utilisateur
Marie
Dompteuse de Cup
Messages : 409
Inscription : 27 mai 2008, 20:09
Type de Coupe : J'en ai plusieurs
Début Cup : 01 juillet 2007
Convertie(s) : 4
Localisation : 76

Re: Utiliser son périnée

Message par Marie » 03 oct. 2013, 20:22

droopy a écrit :Pour ma part, je pense que le périnée n'a rien à faire là-dedans.
Je pense comme toi car c'est ce qu'ils disent sur le site Menstrual Release.

Youle, peut-être devrais-tu changer le titre de ce topic, car en plus, le titre de "Utiliser son périnée", peut faire penser à tout autre chose que la continence des règles comme par exemple le massage sexuel du partenaire...
Ce n'est donc pas très parlant, j'aurais mis un titre du genre "Contrôler son flux", "Se passer de toute protection périodique" ou encore "Continence des règles", quelque chose comme ça; car même s'il s'avérait que c'est finalement dû au périnée (ce dont je doute), rien ne dirait le contraire dans le titre. Alors qu'actuellement, le titre dit que c'est le périnée alors qu'en fait, on ne sait pas, et des sources fiables nous disent que non.
Cupeuse depuis juillet 2007
Cuivrette depuis février 2016

Avatar de l’utilisateur
Belle_Enfant
Dompteuse de Cup
Messages : 409
Inscription : 29 mars 2011, 16:08
Type de Coupe : J'en ai plusieurs
Début Cup : 28 mars 2011
Convertie(s) : 4
Localisation : Saumur
Contact :

Re: Utiliser son périnée

Message par Belle_Enfant » 07 oct. 2013, 21:26

C'est intéressant cette méthode je trouve. Ca permet encore un peu plus d'apprivoiser son corps.

Mes règles ont débarqué aujourd'hui, je suis en repos, toute seule à la maison (le chéri a déserté pour 15 jours) et j'ai eu la flemme de sortir ma cup. Du coup, depuis ce matin je me balade sans rien. Au niveau sensations c'est un peu comme les débuts avec la cup, on cherche les moindres signaux. Est-ce que ça coule ? Est-ce que j'ai envie d'aller aux toilettes ? Est-ce que je suis tachée ? Puis on fini par vaquer à ses occupations et ça se passe tranquillement. :D

Mais bon, c'est le début, c'est pas abondant, c'est gérable. J'ai dû, je pense, aller 3 fois plus aux toilettes que d'habitude, ça va, j'ai pas bougé de la maison. Mais je ne sais pas si je tenterai hors de chez moi, ni même si je tenterai de passer la nuit sans protection.

Le point positif c'est que le premier jour je sens toujours que ça travaille, que ça tire et que ça contracte. Utiliser la cup à ce moment est parfois inconfortable. Là du coup ça m'a permis de passer ce premier jour de règles tranquillement, sans me sentir encombrée. :D

C'est peut-être un bon compromis à trouver. La liberté totale pour le début et la cup par la suite !
Animatrice facebook de la page EasyCUP

Noesis
EasyCupeuse
Messages : 40
Inscription : 19 nov. 2012, 11:11
Type de Coupe : J'en ai plusieurs
Début Cup : 0- 0-2008
Convertie(s) : 1

Re: Les règles sans protection (contrôle du flux)

Message par Noesis » 17 oct. 2013, 21:05

Pour une fois que je fais un petit passage sur le site, je vais en profiter pour faire part de mon expérience. Moi aussi souvent le premier jour de mes règles, si je suis à la maison, je ne mets pas la coupe (la flemme^^). Je sens sans problème quand il va y avoir une phase d'évacuation" et qu'il faut se diriger vers les toilettes. Par contre je ne peux pas vraiment arrêter le phénomène , mais j'ai quand même entre 5 et 10 minutes avant que ça déborde. Ce qui est bien suffisant pour me rendre tranquillement aux toilettes. Je pense que je pourrais le tenter pour les autres jours aussi (notamment jour2 aka "la grande marée") mais en sachant que du coup je devrais aller souvent aux toilettes (ce qui va me gonfler c'est sur).

Au final c'est à mon avis tout à fait faisable si on a des toilettes à proximité, la possibilité d'y aller quand c'est le moment, et surtout une motivation suffisante pour vouloir être "à la disposition" de son corps. Avec les rythmes de vie moderne, pas toujours évident! Et personnellement, la cup m'apporte une telle liberté par rapport à mes règles (une vidange matin et soir sous la douche, et c'est tout), que je ne veux pas de nouveau devoir m'assurer la présence de toilettes partout où je vais.
Mooncup B UK- Meluna sport M- Meluna Classique S- Grande fleurcup
Shewee

quitterie
Docteur ès Cup
Messages : 1005
Inscription : 12 nov. 2008, 15:39
Type de Coupe : J'en ai plusieurs
Début Cup : 0-10-2005
Convertie(s) : 0
Localisation : Paris

Re: Les règles sans protection (contrôle du flux)

Message par quitterie » 07 nov. 2013, 17:29

Bonjour les Cupines libres :D,
.. Un autre article en espagnol à ce sujet, avec 4 autres liens utiles à la fin = http://www.airesdecambio.com/sangrado-libre/

jadia9
Eleveuse de Cup
Messages : 618
Inscription : 13 sept. 2013, 23:52
Type de Coupe : J'en ai plusieurs
Début Cup : 16 septembre 2013
Convertie(s) : 0
Localisation : IDF

Re: Les règles sans protection (contrôle du flux)

Message par jadia9 » 08 nov. 2013, 22:43

Bonsoir,les cupines ! :)

J'ai pris connaissance de ces articles, mais je ne suis pas en mesure, avec la vie stressante que j'ai (familiale et professionnelle) c'est très physique et comme dit noesis :il vaut mieux avoir des toilettes à proximité. A moins de vivre dans la brousse ou retour au moyen age je me voit mal passer mon temps sur le trône, enfin façon de parler , mais si y en a qui peuve se libérer alors tant mieux pour elles, perso la méthode des coupes me convient parfaitement et je suis pas prête d'en changer ! :P
Bises et sans rancunes ! ;)

Hysteria
NewCupeuse
Messages : 3
Inscription : 20 oct. 2012, 19:50
Type de Coupe : MeLuna
Début Cup : 19 octobre 2012
Convertie(s) : 0

Re: Les règles sans protection (contrôle du flux)

Message par Hysteria » 30 nov. 2013, 12:27

Salut à toutes!
Ça faisait des siècles que je n'étais pas venue sur le forum, mais j'étais sûre que s'il y avait un endroit où on parlerait de ça, ce serait bien ici... :D
J'avais vu le témoignage de Marina il y a quelques semaines, et ça m'avait fait tilt - depuis toujours, quand mes règles débarquaient, je ne le savais qu'une fois aux toilettes en m'essuyant, comme si elles "attendaient" bien sagement que j'aille aux toilettes avant de couler. Du coup, la théorie me paraissait complètement plausible.

Mes règles sont arrivées avant hier, je me suis dis que c'était le moment de tester. Je suis à la fac, je n'ai pas énormément d'heures de cours par jour, je pouvais donc essayer ça plutôt tranquillement.
J'ai quand même préféré mettre un tampon pour sortir jeudi soir (soirée étudiante oblige, je n'avais pas envie de stresser toute la soirée) et un autre pour monter à cheval, mais le reste du temps, et même pour aller en cours, je n'ai rien mis.
Et... le corps humain est bien foutu! Je rejoins Belle_Enfant sur ce point, on est à l'affut du moindre signal :lol: Mais comme par magie, mes règles attendent bien sagement que j'aille aux toilettes pour couler - et comme je n'ai pas des règles très abondantes, cela peut tenir plusieurs heures (je crois avoir tenu bien 4h une fois).
Le seul point un peu embêtant, c'est qu'après un passage aux toilettes, un tout petit peu de sang continue à couler dans les sous-vêtements ; mais c'est normal, c'est comme quand on remet sa cup sans avoir pris de douche, le sang qui a eu le temps de couler continue. Bref, ça tâche un petit peu, mais pas assez pour traverser jusqu'au pantalon - et pour moi, c'est suffisant.
Tout comme Marina, j'ai l'impression que cela rend le cycle plus court - chez moi cela peut durer jusqu'à une semaine d'habitude, mais là c'est le troisième jour, et j'ai déjà l'impression que c'est la fin.

Voilà pour mon semblant de témoignage... Cela étant dit, je n'ai essayé que trois jours, ce n'est peut être qu'un coup de chance, je manque clairement de recul... :old: Et c'est vrai qu'il y a des jours où on ne peut pas avoir accès aux toilettes facilement, je ne vais donc pas renier ma cup de si tôt :lol: En tout cas, soudainement, je vois mon corps complètement différemment ; avant, je me sentais un peu "trahie" par mon propre corps, bien que j'avais plus ou moins fais la paix avec lui depuis la cup; mais là, je me rends compte que tout était prévu pour qu'on ne dépende d'absolument rien, et je trouve ça génial.
Je vous retiens au courant si jamais il s'avère que ce n'était qu'un coup de chance, et si d'autres essayent j'ai hâte de lire vos expériences aussi, voir si c'est pareil pour vous ou pas :)

Bises

Avatar de l’utilisateur
Ayla
Pratiquante assidue en Cup
Messages : 119
Inscription : 16 déc. 2013, 20:29
Type de Coupe : MeLuna
Début Cup : 10 janvier 2014
Convertie(s) : 1

Re: Les règles sans protection (contrôle du flux)

Message par Ayla » 27 déc. 2013, 21:12

Coucou :)

Ca m'intrigue ce sujet... Perso, je pense que j'en serais incapable...

D'autres ont testé ou les testeuses ont réitéré l'expérience ? Ca donne quoi ? :)
MeLuna Classic M Tige ORANGE - MeLuna Sport L Boule GOLD

Flavie
NewCupeuse
Messages : 2
Inscription : 01 janv. 2014, 20:45
Type de Coupe : J'en ai plusieurs
Début Cup : 0- 0-2005
Convertie(s) : 3

Re: Les règles sans protection (contrôle du flux)

Message par Flavie » 02 janv. 2014, 22:20

Bonjour,
Je savais que les bains dérivatifs pouvaient apporter la continence des règles (j'en fais pas assez assidument pour ça), mais juste arrêter de se protéger, je ne connaissais pas.
Personnellement, comme mes règles durent longtemps, à la fin je ne supporte plus la cup et je n'ai pas toujours assez de serviettes lavables pour tirer jusqu'au bout, mais ça ne m'a jamais permis de ne pas me changer car même si les écoulements sont épisodiques, ça traverse quand même les tissus.
Maintenant, mes règles arrivent toujours le matin, mais avant ça pouvait être la nuit (donc sans protection) et c'était la cata.
Vous dites que vos cycles sont raccourcis, ce sont vos cycles ou vos règles ?
En tout cas, j'ai bien envie d'essayer d'être à l'affut la prochaine semaine rouge... finalement, ça ressemble à l'hygiène naturelle pour les bébés, on croit qu'on arrivera jamais à savoir quand ils ont besoin d'évacuer, et on finit par y arriver les yeux fermés !
C'est peut-être la conscience de pouvoir y arriver qui compte ?

Répondre