Les joies de l'implant : témoignages et conseils

Pour parler de tout et de rien.
Répondre
Zolena
NewCupeuse
Messages : 6
Enregistré le : 27 oct. 2016, 19:19
Type de Coupe : FleurCup
Début Cup : 27 oct. 2016
Convertie(s) : 0

Les joies de l'implant : témoignages et conseils

Message par Zolena » 22 déc. 2016, 08:30

Bonjour les filles, j'ouvre ce topic sur l'implant car je n'en ai pas vu d'autres et que je ne dois pas être la seule à connaître qq mésaventures.

Alors j'ai mon implant depuis deux ans. J'ai choisi ce moyen contraceptif car je ne voulais pas avoir à me préoccuper de ma contraception tous les jours. Je bouge beaucoup, j'ai trois logements, je ne mange jamais à la même heure etc. Et c'est sans compter mon étourderie.
Au début je voulais un diu mais la gynécologue me l'a déconseillé car c'était la première fois que je prenais un moyen de contraception et que mon utérus est retroversé.


De ce point de vue je suis très satisfaite. J'ai eu du spotting pendant 4 mois au début mais c'est rentré dans l'ordre.
Malheureusement, après un an sans règles, je saigne de nouveau en continu depuis 4 mois mais cette fois, j'arrive à remplir à moitié la coupe tous les jours.
J'avais rendez-vous chez la gynécologue hier. Déjà, pas super agréable et n'a rien fait pour me mettre à l'aise au contraire. Elle n'a rien voulu me prescrire, elle m'a fait mal, elle m'a fait resaigner ( ça c'était arrêté naturellement depuis 2 semaines), et le discours c'était en gros "tu n'avais qu'à prendre la pilule comme tout le monde"... J'ai bien mal au ventre depuis hier, bref je suis contente.

Ma question, est ce vous connaissez des moyens pour stopper les saignements ? Huiles essentielles, homeopathie, que sais je.
Et ça se passe comment niveau libido avec d'autres contraceptions ?

Avatar du membre
GGwen
Pratiquante assidue en Cup
Messages : 129
Enregistré le : 09 oct. 2015, 18:46
Type de Coupe : J'en ai plusieurs
Début Cup : 15 oct. 2015
Convertie(s) : 0

Re: Les joies de l'implant : témoignages et conseils

Message par GGwen » 18 janv. 2017, 15:15

Heu. Change de gynécologue. -.-
C'est quoi ce gynéco, sérieusement ?

Non tu n'avais pas qu'à "prendre la pilule comme tout le monde"... son discours est inadmissible. En plus le DIU peut être posé en première contraception et même en contraception d'urgence...
Pour les règles, les infusions de bourse à pasteur limite les saignements, et les feuilles de framboise les douleurs (en tout cas ça marche pour beaucoup de gens).
Ce que je te conseillerait c'est surtout de prendre rendez-vous avec quelqu'un d'autre qui serait capable de t'écouter et de te donner des conseils, parce que là ce n'est pas normal de te laisser comme ça.

Toutes les contraceptions aux hormones (pilule, implant, DIU hormonal) peuvent influencer la libido selon les dosages et les réactions de ton corps. Je crois que sous DIU hormonal c'est quand même moins fréquent puisque le dosage est faible, si je ne me trompe pas.
J'ai eu des soucis avec ça, c'est pour ça que je suis passée au DIU cuivre; mais il faut voir par rapport a d'autres critères aussi.

Voilà, je ne sais pas vraiment quoi te dire d'autre, j'espère que tu trouveras un autre professionnel plus professionnel. :)
Bon courage !
LibertyCup/Natù taille 1 - Lunéale Hauméa (M)

DIU cuivre & nullipare

Avatar du membre
lunastar
Eleveuse de Cup
Messages : 707
Enregistré le : 12 avr. 2008, 18:08
Type de Coupe : Yuuki
Début Cup : 0- 2-2008
Convertie(s) : 2
Localisation : Niort

Re: Les joies de l'implant : témoignages et conseils

Message par lunastar » 18 janv. 2017, 19:15

Ce que tu relates me fait beaucoup penser à la période où je prenais la pilule (comme tout le monde :roll: ) et saignais car la progestérone rendait mon endomètre trop fin => il n'y a rien eu à faire, j'ai continué à saigner, tout le temps où j'ai pris la pilule. C'était insupportable ! (en + je ne connaissais pas les cups à ce moment-là). Sans compter l'anémie qui va avec car si tu perds 1/2 cup chaque jour... :cry: même sur une MeLuna mini S ça fait pas mal !

mon conseil, passe à un mode de contraception non hormonal, car tu dois avoir un déséquilibre entre progestérone et oestrogènes. C'est généralement le cas quand on saigne avec une contraception hormonale. Dès que j'ai arrêté la pilule, tout est rentré dans l'ordre. Maintenant j'ai un DIU cuivre (bon, j'ai eu un bb mais pas d'accouchement naturel, césarienne malheureusement) et je ne saigne plus du tout !

Insiste ou change de gynéco, car en principe, on ne doit pas avoir ce genre de discours froid et insensible de la part de quelqu'un qui prétend s'occuper de la santé des femmes ! :evil:
Cuivrette depuis août 2011, collectionnite aiguë :
Lunette 1 et 2, LadyCup 1 et 2, CupLee 2, LaliCup 2, LilaCup 2, Yuuki 1 :-)
Donneuse d'ovocytes + cuivrette, si, si, c'est possible !!

Laure.
NewCupeuse
Messages : 11
Enregistré le : 10 janv. 2017, 16:15
Type de Coupe : MoonCup UK
Convertie(s) : 0

Re: Les joies de l'implant : témoignages et conseils

Message par Laure. » 20 janv. 2017, 15:41

Je n'insisterai pas sur le fait qu'il faut que tu changes de gynéco aboslument, hein, je pense que tu l'as compris...

Pour l'implant, je l'ai eu pendant presque 3 ans. J'ai adoré et détesté.

Adoré parcqu'après 2 mois de saignements quasi constants, je n'ai plus jamais eu de saignement ni de règles ! Hourra, la grosse liberté pour moi (j'avais demandé l'implant parce que j'oubliais tout le temps la pilule et parce que je ne voulais plus avoir mes règles).

J'ai détesté parce que je ne lubrifiais plus assez, je n'avais plus de libido DU TOUT et des sautes-d'humeur.

Depuis avril passé, j'ai retiré l'implant et me suis fais poser un DIU cuivre (ne voulais plus entendre parler d'hormones) et depuis c'est le jour et la nuit. Alors ok j'ai mes règles, 3 fois plus violemment qu'avant (douloureuses, abondantes), mais le reste du mois je suis vraiment moi ! Plus de sautes-d'humeur, libido revenue au top du top, lubrification nickel... beaucoup moins de problèmes type mycoses (mais ça c'est peut-être simplement lié à l'utilisation de la coupe plutôt que des machins blanchis chimiquement et tout le patakess)...

Bref, je ne reviendrai pour rien au monde à une contraception hormonale !

Répondre