Ecologie et végéta*isme

Pour parler de tout et de rien.
Avatar de l’utilisateur
Lio
EasyCupeuse
Messages : 28
Inscription : 28 avr. 2008, 21:53
Type de Coupe : DivaCup
Convertie(s) : 0
Localisation : Rochelle

Re: Ecologie et végéta*isme

Message par Lio » 28 déc. 2008, 19:17

synchro... je viens de voir ton message et j'y réponds direct :D

alors désolée de citer mon bouquin de régime, mais il conseille + le poisson le soir et la viande le midi. La charcuterie, plutôt le matin, mais après on rentre dans la diététique et plus dans l'écologique ! en tout cas je suis contente que tu sois aussi du point de vue un peu "les végétaliens c'est pas les meilleurs du monde !" et je ne pense pas que ce forum soit écolo extrêmiste ! j'aime bien ton raisonnement "nous sommes adaptés à manger les produits saisonniers ET locaux", effectivement, mais crois-tu qu'un excès de sushi, à part dévaster les mers, soit nocif pour nous ? :?

mon amie aussi aime la viande, j'aime les sauces, elle lutte contre l'anémie et malgré tout ce qu'on dit, il n'y a quand même pas mieux que les abats, la viande rouge et le boudin noir pour gagner le combat :) par contre on est à fond comme toi, on mangera moins souvent de la viande mais ce sera de la bonne qualité, raffinée, avec la petite sauce et les légumes grillés à point pour savourer le tout, quitte à passer aux légumes le reste du temps !

et nous sommes peut-être "à côté de la plaque", mais on préfère se passer de viande qu'en manger de l'artificielle (on a déjà goûté le paté végétal, avec le soja qui remplace le porc, eh bien c'est avec peine qu'on a terminé le bocal, pourtant nous sommes fans de légumes !) :)
Lio du 17 !
Allez c'est parti ! morphotype Cheops !!

cupcup
NewCupeuse
Messages : 1
Inscription : 12 déc. 2008, 16:18
Type de Coupe : MiaCup
Début Cup : 08 janvier 2009
Convertie(s) : 0

Re: Ecologie et végéta*isme

Message par cupcup » 05 janv. 2009, 13:31

Quenelle,
Je trouve ton choix du vegetalisme assez extrême. (Ca doit être une sacrée gymnastique de l'esprit pour tes repas ! ).Personnellement je ne suis pas végéta*ienne mais tes interventions à ce sujet sont très intéressantes et je trouve que c'est super de mettre en pratique ses idées de la sorte et d'arriver à être complètement intègre par rapport à tes idéaux. Je suis d'ailleurs souvent étonnée lorsque certains de mes amis sont végétariens pour lutter contre l'exploitation animale mais mangent des oeufs issus de poules élevées dans le noir, en batteries, sous antibiotiques et anxiolitiques...
Donc bravo de réussir à aller si loin dans tes idées.

Moi j'aime trop manger pour me priver des aliments comme viande et poisson....
Alors j'essaie de faire de mon mieux : par exemple j'achète de l'agneau bio dans une amap. je sais que ces agneaux sont élevés dans le respect, avec leur mère, sont soignés par homéopathie, etc... en plus c'est un éleveur proche de chez moi donc la viande fait peu de kilomètres et cela permet aussi de maintenir des petits éleveurs dans nos montagnes...

Voilà pour ma petite contribution

++

hellgothica
NewCupeuse
Messages : 1
Inscription : 07 avr. 2009, 07:15
Type de Coupe : DivaCup
Convertie(s) : 0

Re: Ecologie et végéta*isme

Message par hellgothica » 07 avr. 2009, 10:15

Coucou !
Et bien moi je suis vegetarienne ...non pas par ecologie ...mais par gout .. tout simplement parceque la viande me repugne ..je sais pas comment expliquer ca ..la texture? le sang ? méme le gout ..enfin c'est de la chair quoi.. et puis au sujet du poisson..je n'aime definitivement pas le gout et encore moin la texture, donc mon alimentation est basée uniquement sur le vegetal, les laitages,les oeufs enfin voila quoi..mais je deteste les epinards par contre .. et aussi je ne supporte pas de boire du lait ou de manger des yahourt, par contre ca passe mieu quand j'en met dans les preparations (gateaux,crepes,ect) et je deteste aussi le fromage de chevres et toute sorte de bleus et de roqueford :s en faite, mes repas se resumes à beaucoups de legumes, extremements beacoups de pates,riz,pomme de terre, ect , parceque j'adore ^^ et aussi beaucoups de soja ! enfin j'aime pas le lait de soja, mais moi c'est plutot une consomation brute on va dire, en germe de de soja et surtout un element essentiel à ma survie : la sauce de soja !! j'en met partout! dans les pates, les purées, les fritures, tout ! j'en suis a quasiment une bouteille d'un litre par semaine ... enfin bref , ce qu'il en est de l'ecologie, je ne fais pas beaucoups de dechets je trouve, et puis j'ai toujours un mini jardin chez moi : basilic, oignons verts , ect ^^ et bon ...au sujet des kalories ..ahem .. je pense méme avoir quelques kg en trop au niveau du ventre ^^"
Image

Avatar de l’utilisateur
Lunna
NewCupeuse
Messages : 2
Inscription : 02 avr. 2009, 23:28
Type de Coupe : MiaCup
Début Cup : 01 avril 2009
Convertie(s) : 0
Localisation : Sofia, Bulgarie

Re: Ecologie et végéta*isme

Message par Lunna » 08 avr. 2009, 20:37

Moi aussi je suis vegetarienne toute nouvelle, depuis Octobre' 08. Mais je mange des oeufs et de produits de lait. Mais je vais les exclure .
Je ne deteste pas le viande, c'est plutot la cote ecologique...
Et le plus etrange c'est que j'avais de l'anemie et maintenant je ne l'ai pas :roll:
Image

Soy
NewCupeuse
Messages : 17
Inscription : 15 nov. 2008, 22:16
Type de Coupe : DivaCup
Début Cup : 15 novembre 2008
Convertie(s) : 0

Re: Ecologie et végéta*isme

Message par Soy » 07 juin 2009, 17:47

C'est normal, il n'y a pas plus d'anémiques chez les végé(tariens ou taliens) que chez les omnivores ;) puisque c'est la manière la plus simple et naturelle de se nourrir.
Anciennement : Quenelle

lolita
NewCupeuse
Messages : 10
Inscription : 01 avr. 2009, 13:16
Type de Coupe : MiaCup
Début Cup : 23 février 2009
Convertie(s) : 0
Localisation : IDF

Re: Ecologie et végéta*isme

Message par lolita » 07 juin 2009, 18:16

bonjour helgothica,
je souhaite me renseigner sur le végétarisme (j'ai bien dit "r") simplement parce qu'il me semble que par bon sens, le mode alimentaire de l'homme par rapport à la nature et notre planète me semble plus se rapprocher du végétarisme même s'il n'y a pas de règle absolue puisque l'homme a une capacité d'adaptation. (population côtière consomme du poisson, populations des pôles ne s'en sortiraient pas sans poisson cru, populations dans certaines contrés désertiques ne s'en sortiraient pas sans la chasse quand l'élevage est impossible...., ça c'est pour la parenthèse).
Ton expérience m'intéresse. Par exemple, comment répartis-tu les oeufs et le fromage sur la journée ?

Mon inquiétude, c'est d'être suffisamment rassasiée à chaque repas sans être "ballonnée" par trop de céréales mélangées à des crudités en sortant de table; ceci afin de ne pas me retrouver à grignoter (grand max 4 repas par jours, j'inclus les fruits dans le grignotage entre les repas), ce qui occasionne chez moi des flatulences (pardon pour les détails mais c'est important :roll: ). Je pense que je ne serais correctement nourrie qu'en consommant une quantité optimale d'oeufs ou de fromages d'où ma question a une espérimentée.
Image

Soy
NewCupeuse
Messages : 17
Inscription : 15 nov. 2008, 22:16
Type de Coupe : DivaCup
Début Cup : 15 novembre 2008
Convertie(s) : 0

Re: Ecologie et végéta*isme

Message par Soy » 09 juin 2009, 20:24

Lolita :) Si je puis me permettre, je réponds à ta question (après, tu lis ou pas :) ), ayant été végétarienne pendant un an et demi (avant de passer au végétalisme qui me semblait plus en accord avec moi-même, la planète et les animaux non-humains).
Déjà, en temps normal, il est déconseillé de trop consommer de lait (je te conseille de lire "Lait, mensonges et propagande" de Thierry Souccar, qui est une révolution en quelques sortes, et qui te fera hurler). En ce qui concerne les oeufs, on m'a toujours dit "pas plus d'un par jour" (à cause du cholestérol ou alors je confonds..). Bref tout cela pour dire : ne pas abuser de sous-produits résultant de l'exploitation animale, ne serait-ce que pour des raisons de santé. Après, pour ce qui est du rassasiement, tout le monde est d'accord sur les céréales complètes. En plus de celles-ci, mets les gommes sur les fruits frais et légumes verts, complète le tout avec des légumineuses et je pense que niveau ballonnement et flatulences (y'a des méthodes de cuisson spéciales pour éviter de péter en mangeant des légumineuses je crois) ce sera calé, et que tu n'auras pas faim entre les repas. Si c'est le cas, il y a tous les fruits (frais comme secs et oléagineux), les galettes de céréales, et tout ce qu'on peut tartiner dessus.. Si tout ceci ne te convient pas, tu peux filer au rayon (ou magasin) bio et étudier tout ce qui est à base de soja : tu trouveras forcément ton compte dans les laits végétaux (soja, amande, riz, noisettes..), terrines végétales, steaks, yaourts au soja (avec une myriade de parfums qui ne peuvent tous plaire à tout le monde) il y a tant de choses inconnues et délicieuses !! Et puis normalement, quand on se sensibilise au végéta*isme, on va de plus en plus vers le bio pour découvrir de nouvelles saveurs, plus éthiques, plus biologiques, meilleures pour la santé.
Pour en revenir aux oeufs et au fromage, il n'y a pas vraiment de répartition à faire pour la bonne et simple raison que ce n'est pas vital. À partir de là, tu fais comme tu le sens, sans en abuser bien entendu ;)
Anciennement : Quenelle

lolita
NewCupeuse
Messages : 10
Inscription : 01 avr. 2009, 13:16
Type de Coupe : MiaCup
Début Cup : 23 février 2009
Convertie(s) : 0
Localisation : IDF

Re: Ecologie et végéta*isme

Message par lolita » 09 juin 2009, 21:27

Merci beaucoup Quenelle pour ta réponse. ;)

Je pense que finalement le végétarisme favorise une étude individuelle de ses réactions aux aliments et nous fait devenir plus à l'écoute de son corps.
Cela fait 20 ans que j'ai tenté plusieurs "expériences alimentaires" suite à une maladie grave et me suis pas mal documentée.

J' ai aussi lu quelques documents sur les laitages qui mettent effectivement en garde et qui m'ont confirmé pourquoi je les supportais si mal et pourquoi mes enfants y sont intolérants :evil: . Par contre, je ne peux me passer du fromage. C'est trop bon. j'espace les prises, c'est tout.

Personnellement, je supporte mal le soja (j'ai également mon avis sur sa consommation dans nos pays européens ou les humains n'ont pas secreté pendant des siècles, voir des millénaires les enzymes nécessaires à l'assimilation de cette légumineuse exotique qu'on veut absolument nous faire avaler et qui est réservé aux asiatiques ayant le tube digestif adapté à son assimilation correcte).

Je suis prudente aussi car j'ai connu l'expérience d'un ami naturopathe qui a observé des "dégâts" chez certains de ses patients végétaliens PURS (entre autre perte de masse musculaire, ostéoporose par carence protéique (et pas minéral !), taux de choléstérol/triglycérides dépassant ceux des non végéta*iens en raison du grignotage continu entre les repas (biscuits, pain, sucreries, fruits en trop grande quantité) Il faut un certain temps pour commencer à observer ces phénomènes.

Bref, je mange quoi ?

De tout temps, les humains ont fait de l'élevage ou ont tiré parti de leur environnement et il n'y a à mon sens pas de règle absolue et pas de savoir figé. Mais la logique est que le respect pour la nature et les être vivants qui nous entourent nous poussent à consommer pas ou peu de viande sous nos latitudes.

Donc, je vais faire en fonction de mes réactions,de mon expérience et de celle des autres. C'est pourquoi je te remercie de m'avoir donné quelques conseils et observations personnelles. J'espère ne pas t'avoir parue trop rude dans mes propos. C'est juste que je suis prudente car il est si facile à notre époque de gagner de l'argent en faisant des livres sur la nutrition. A mon sens, seul le temps et l'observation révèlent les vérités de la nutrition.

Il semble que les végétariens soient globalement en meilleur santé. Mais ils n'y a pas que leur hygiène alimentaire qui compte à mon avis. Ils sont plus proches de la nature globalement, donc adoptent un mode de vie sain et naturel avec certainement une hygiène physique et mentale. Voir, ils sont croyants et prient, ce qui les déchargent d'une bonne partie de stress et accentue leur asltruisme. Est-ce que je me trompe ?

Je vais donc tenter l'expérience sous peu mais je vais y aller progressivement.

N'hésite pas à me donner ton avis, ce sujet me passionne.
Image

Soy
NewCupeuse
Messages : 17
Inscription : 15 nov. 2008, 22:16
Type de Coupe : DivaCup
Début Cup : 15 novembre 2008
Convertie(s) : 0

Re: Ecologie et végéta*isme

Message par Soy » 10 juin 2009, 17:56

Salut :)
Concernant le soja, même s'il n'est pas toujours bien assimilé (personnellement je l'assimile très bien et à moins d'essayer de boire 1L de lait + 4 yaourts en une journée j'ai du mal à comprendre comment on peut sentir que c'est la chose qu'on ne supporte pas, enfin tout est possible et nous n'avons pas tous le même estomac, et puis il y a les steaks végétaux et compagnie qui n'ont pas le goût de soja), il ne peut être que meilleur pour l'homme que les sécrétions mammaires bovines, puisqu'elles sont destinées au veau et non à l'humain, à la base. Enfin on peut vivre sans soja ni produits laitiers de toute façon, alors bon. Et puis, cette "légumineuse exotique" est en plus grande partie consommée par les animaux d'élevages et ceux qui produisent ce si bon fromage, donc "heureusement" qu'elle est là^^
En ce qui concerne les "professionnels" de santé qui constatent des dégâts sur les personnes végétaliennes, il faut savoir que premièrement, les médecins (autant que les biologistes, profs et autres que l'on écoute parce qu'ils détiennent le savoir absolu), ont été formés par l'Etat (et ses lobbys), ce qui implique systématiquement un préjugé à propos des végétaliens (et souvent végétariens aussi, donc il y a un long chemin à parcourir) et une certaine exagération, à part si la personne s'est elle-même documentée de son côté avec des études sûres (il existe donc des médecins en faveur du végétalisme) comme par exemple les études de l'American Dietetic Association (la plus grande association de diététique.. sûrement parce qu'elle n'est pas financée par un lobby pro-abattoir quelconque), en faveur du végétalisme. Après, il est possible que le naturopathe en question soit tombé sur des personnes carencées qui n'ont pas su se nourrir convenablement (et pourtant ce n'est pas compliqué, mais ça existe, comme dans tous les régimes alimentaires) car en ce qui me concerne, je ne connais aucun végétalien qui soit carencé, ni ne connaisse l'ostéoporose (causée par le lait animal), ni quoi que ce soit d'autre (prises de sang le montrent). De plus, tu dis qu'en effet les végés vivent plus longtemps, mais que ce n'est pas (seulement) dû à leur alimentation. Dans ce cas, ne faudrait-il pas, si l'on veut vivre vieux, devenir végétalien (et tout ce que cela implique), au risque de perdre de la masse musculaire, et compagnie ? En ce qui concerne les grignotages entre les repas, tout le monde est concerné, si ce n'est qu'un végé, de par ses habitudes alimentaires tournées vers le naturel et le bio, consommera un oléagineux, ou un fruit (sec ou frais) à volonté, au lieu d'une tranche de pain de mie avec du nutella (évidemment, il y a de tout partout, c'est sûr) donc ton natorupathe n'a sûrement pas rencontré les meilleurs représentants de la cause végétalienne. Et peux-tu me dire la nuance entre végétalien et végétalien "PUR" dans ton jargon ? Tu voulais peut-être dire "végétarien pur" ou "végétarien strict" car il n'y a pas plus pur qu'un végétalien :D
Oui, tu as raison d'être prudente, et de juger selon le temps. Essaie de rentrer en contact avec des personnes de 80 ans qui ont été végétaliennes toute leur vie (dès la cellule-oeuf si je puis dire) car ça existe, ou alors renseigne-toi sur l'Inde et ses végétaliens largement majoritaires pendant de nombreux siècles.
En tout cas c'est super que tu t'intéresses à ce genre de sujets, les gens se contentent trop de vivre en fonction de ce qu'on leur propose, sans aucune éthique, n'hésitant pas (en plus) à ouvrir leur gueule sur des sujets qu'il ne connaissent absolument pas, sous prétexte qu'ils ont vu une pub Charal ou Danone.
À bientôt et si tu as besoin d'aide pour de la documentation ou des forums, des sites, bref que sais-je, n'hésite pas ;)
Anciennement : Quenelle

Avatar de l’utilisateur
Moderata
Modératrice
Messages : 407
Inscription : 12 avr. 2008, 18:13

Re: Ecologie et végéta*isme

Message par Moderata » 10 juin 2009, 19:28

Mesdames,
je souhaite préciser que ce sujet est toléré dans les limites où chacune exprime son opinion de manière neutre, pour informer celles qui pensent et font autrement... mais il ne doit en aucun cas devenir source de polémique. Je vous prierais donc de rester modérées dans vos propos, sans quoi ce sujet devra être verrouillé.
Merci de votre compréhension.
Bonne soirée à vous toutes ! :)
Moderata

Répondre