arrêter le soutien-gorge: témoignages

Pour parler de tout et de rien.
Avatar de l’utilisateur
weareux
Pratiquante assidue en Cup
Messages : 139
Inscription : 24 avr. 2015, 15:53
Type de Coupe : MeLuna
Début Cup : 0- 0-2015
Convertie(s) : 0

arrêter le soutien-gorge: témoignages

Message par weareux » 16 mars 2016, 22:35

Bonjour,
Récemment, après des recherches qui m'ont laissée sceptique, j'ai lu un article sur un blog qui m'a convaincue que ça pourrait être une bonne idée d'arrêter de mettre des soutien-gorges. Alors cette semaine j'essaye. J'aimerais bien savoir si vous aviez déjà essayé et votre témoignage ^^ Merci!
Mission réussie!

Avatar de l’utilisateur
Jara
Docteur ès Cup
Messages : 1169
Inscription : 04 juin 2014, 18:36
Type de Coupe : J'en ai plusieurs
Début Cup : 16 septembre 2013
Convertie(s) : 2

Re: arrêter le soutien-gorge: témoignages

Message par Jara » 17 mars 2016, 11:16

J'avais lu une synthèse d'études (si jamais je retombe sur le lien je le posterai car c'était assez édifiant) qui montraient toutes que les soutien-gorges étaient pour beaucoup dans l'apparition des cancers du sein... Pour exemple, dans les pays où les femmes se baladaient seins nus tout le temps, le cancer du sein était quasiment absent car les femmes avaient alors le même risque d'en développer un que les hommes (!), c'est-à-dire pas beaucoup, alors que quand elles ont commencé à porter des soutifs (sans rien par dessus, vu qu'elles étaient toujours torse nu, mais juste avec un soutif pour se mettre à la mode occidentale), les cas de cancer du sein ont monté en flèche... Parce que mine de rien ça bloque la circulation des fluides du corps, qui passent notamment par les seins, et c'est vraiment pas génial.
Bref tout ça pour dire que ça m'y avait fait pas mal réfléchir parce que toutes les études présentées allaient dans ce sens et je n'en ai jamais entendu parler plus que ça...
Et personnellement j'ai quand même une petite poitrine donc ça ne change quasiment rien pour moi, ça me gêne à peine quand je cours, le reste du temps je n'y pense pas. Du coup depuis cet été je ne mets plus de soutifs, et qu'est-ce que je peux dire à part : LIBERTÉ, CONFORT!
Les seuls petits ajustements que j'ai dû faire, c'est que parfois je dois mettre un débardeur sous un haut un peu transparent, mais franchement ça n'a pas changé ma façon de m'habiller. Si vraiment c'est un vêtement qui ne peut pas se mettre sans rien dessous, je mets une petite brassière qui ne va pas me rentrer dans la peau. Et pour celles qui auraient peur que ça se voie, chaque fois que je le dis, on me regarde avec étonnement en disant "ah bon? j'avais jamais remarqué". ;)
Récemment pour un costume j'ai remis un de mes anciens soutifs, et j'ai pas compris pourquoi tant de femmes continuent à s'infliger cet inconfort...

Je sais que beaucoup de femmes qui ont une forte poitrine sont convaincues que ne pas porter de soutien-gorge c'est impossible voire douloureux. Je ne suis pas la mieux placée pour en parler puisque ce n'est pas mon cas, mais je peux partager plusieurs choses:
-je connais des femmes qui se contentent d'un débardeur un peu serré ou qui s'octroient des jours sans soutifs même avec une forte poitrine, et ça ne se voit pas plus que ça
-dans la synthèse d'études dont je parle plus haut, ils avaient demandé à des femmes d'arrêter de porter un soutif pendant trois mois pour en faire l'expérience. Quelle que soit leur taille de poitrine, il y en a très peu qui sont retournées aux soutifs ensuite, parce qu'elles n'en avaient plus besoin: la poitrine est soutenue par des muscles qui soutiennent les seins par en haut, or comme on nous habitue à porter des soutifs depuis souvent longtemps, ces muscles ne servent plus à rien et sont donc relâchés et faibles. Mais en trois mois ils reprennent petit à petit leur rôle de soutien et la poitrine ne "tombe" pas, puisqu'à nouveau soutenue naturellement.
Après je ne sais pas si c'est valable pour toutes les femmes, si c'est possible pour tout le monde, mais je pense que ça vaut le coup d'essayer :)

Je vois souvent sur internet des images du genre "quand tu rentres chez toi et que tu peux enfin enlever ton soutif", franchement si c'est pour faire ça... autant ne pas en mettre :?:
Soyez heureuse, soyez cuppeuse!!
LunaCopine Selene T1, LilyCup T1, Si-Bell L transparente, ma sauveuse <3

Avatar de l’utilisateur
weareux
Pratiquante assidue en Cup
Messages : 139
Inscription : 24 avr. 2015, 15:53
Type de Coupe : MeLuna
Début Cup : 0- 0-2015
Convertie(s) : 0

Re: arrêter le soutien-gorge: témoignages

Message par weareux » 17 mars 2016, 16:20

^^ Merci beaucoup pour ton témoignage!
En fait du coup moi aussi je suis en PACES cette année, et c'est la remarque d'une prof sur la platysma (muscle superficiel du cou et du thorax) qui m'a fait m'y intéresser... et pour le cancer du sein je sais pas mais en tout cas tout le monde a l'air de dire que ne pas mettre de soutif ne provoquerait pas d'affaissement des seins... au contraire! Au fait, ma dernière réticence concernait les photos de femmes africaines sans soutien-gorge avec des seins qui pendent. Mais finalement c'est pas à cause de l'absence de soutif! C'est juste que dans certaines ethnies, elles mettent un "rungri", je crois que c'est d'enserrer les seins dans un tissu de façon à ce qu'ils s'allongent, pour pouvoir passer un téton à un enfant dans le dos! Ca m'a vraiment rassurée ^^ Et là du coup je me suis rendu compte que quand je ne mets pas de soutif, j'ai plus mal aux trapèzes (et j'ai essayé d'en remettre un, j'ai de nouveau eu mal!)
Enfin voilà, essayez si vous voulez, ça coûte rien, vous pourrez toujours arrêter, mais surtout, ça ne sert a priori à rien d'avoir peur que les seins tombent sans soutif adapté! (J'en étais convaincue avant). Et postez vos témoignages si vous voulez, c'est intéressant!
Mission réussie!

Avatar de l’utilisateur
Marie Ace
NewCupeuse
Messages : 12
Inscription : 23 juil. 2015, 15:57
Type de Coupe : Yuuki
Début Cup : 30 juillet 2015
Convertie(s) : 0

Re: arrêter le soutien-gorge: témoignages

Message par Marie Ace » 17 mars 2016, 19:01

Alors moi ça fait un moment que j'ai quasiment arrêté les soutifs, genre depuis au moins cet été.
Ça fait un bien fou ! J'en remets de temps en temps quand je sors et que je vois du monde mais au boulot et à la maison j'en porte jamais. L'avantage c'est qu'au boulot j'ai une blouse assez ample donc ça ne se remarque pas. Par contre je sais pas si j'oserai sans blouse en public, genre en été avec des hauts légers, on verra !
J'ai une poitrine moyenne donc je n'ai pas vraiment de gêne. Ya eu un moment où mes seins sont devenus très douloureux, le moindre effleurement ou mouvement me faisait souffrir, j'ai remis un soutif pendant quelques jours et les douleurs ont disparu, je sais pas trop ce qui s'est passé...
Sinon j'ai l'impression qu'ils sont plus fermes qu'avant et tiennent mieux, mais je sais pas si c'est réel ou juste une impression.
Quoi qu'il en soit maintenant quand je remets un soutif ça me gêne, je me demande pourquoi on s'inflige ça...

Avatar de l’utilisateur
weareux
Pratiquante assidue en Cup
Messages : 139
Inscription : 24 avr. 2015, 15:53
Type de Coupe : MeLuna
Début Cup : 0- 0-2015
Convertie(s) : 0

Re: arrêter le soutien-gorge: témoignages

Message par weareux » 17 mars 2016, 19:23

x) Aujourd'hui je suis allée chercher ma petite soeur (10 ans) à l'école, et là: t'as pas de soutien-gorge? En mode dégoûtée. Puis arrivée à la maison: va mettre un soutien-gorge stp. Bon... Je pensais que ça se voyait pas tant que ça x) Faut que je fasse plus attention (mais bon! Je suis pas à poil non plus...)
Mission réussie!

Avatar de l’utilisateur
Aviasta
MegaCupeuse
Messages : 82
Inscription : 19 nov. 2013, 15:05
Type de Coupe : OrganiCup
Début Cup : 18 novembre 2013
Convertie(s) : 0

Re: arrêter le soutien-gorge: témoignages

Message par Aviasta » 21 mars 2016, 00:21

Salut les filles !
Ce sujet m'intéresse ! J'ai une forte poitrine et j'ai toujours été complexé parce que des gros seins ça pèse et ça pend... Et que "normalement" à 25 ans t'as une poitrine parfaite qui tient toute seule.
Ma mère m'a toujours dit qu'il fallait porter des soutiens gorges pour ne pas qu'ils tombent du coup je me demande si le fait de les avoir soutenu meme quand j'avais genre 11 ans et qu'ils étaient tout petits ca a pas fait l'effet inverse :cry:
Je traîne toujours sans soutien gorge chez moi parce que je les supporte de moins en moins mais je culpabilise toujours un peu en pensant que de faire ça ça aggrave mon cas... Du coup si vous me dite que non justement ça réactive nos muscles ça va soulager ma conscience !! :mrgreen:
Après faut dire aussi que les aléas de poids que j'ai pu faire depuis l'adolescence n'a pas aidé ma poitrine à rester belle et ferme, en plus du fait que des gros seins c'est lourd ^^
Malgré tout je sors rarement sans soutien gorge parce que moi pour le coup ça se voit direct et c'est comme les poils aux jambes, même si moi ils me dérangent plus et que je les laisse tranquille l'hiver je les cache parce que je suis pas prête à affronter le regard des gens dans la rue. :|
Meluna soft S shorty, Organicup TA, SckoonCup Clarity T1 & Meluna soft XL - Lunacopine Cynthia T1 trop ferme, Symptothermicienne

Avatar de l’utilisateur
Jara
Docteur ès Cup
Messages : 1169
Inscription : 04 juin 2014, 18:36
Type de Coupe : J'en ai plusieurs
Début Cup : 16 septembre 2013
Convertie(s) : 2

Re: arrêter le soutien-gorge: témoignages

Message par Jara » 21 mars 2016, 00:44

Du coup en tapant le sujet sur G**gle je suis tombée sur ce site: http://freetheboobies.fr, où il y a le fameux diaporama qui regroupe les études scientifiques qui ont été faites depuis plusieurs années, c'est au niveau de la vidéo, l'onglet "Diaporama d'Yves" mais il doit y avoir d'autres arguments dans le reste du site. (lien direct vers le diapo)

Après il n'est pas non plus question de culpabiliser les femmes qui portent des soutien-gorges, elles le sont suffisamment par ailleurs. Le plus important est de trouver des soutien-gorges qui ne causent pas de douleur quand on les porte (et personnellement ce n'était pas le cas tout le temps), surtout pour les petites poitrines qui s'accommodent très facilement de brassières beaucoup plus confortables, en évitant au maximum les push-up qui pour le coup compriment inutilement les seins. Et pour avoir entendu une fille à très (très) forte poitrine en parler, ça veut parfois dire dépenser 80 euros dans un soutif de marque mais qui au moins est adapté à sa poitrine... Du coup je pense que déjà rien qu'en faisant un minimum attention à ce qu'on porte, en essayant d'avoir le moins de compressions possibles et en les portant le moins souvent possible, ça doit quand même aider à réduire les risques (qui ne sont peut-être pas tout à fait vrais si on en croit certains, mais bon, est-ce que ça vaut la peine d'en prendre le risque...?).

Et je pense qu'on ne peut pas non plus assurer que la poitrine "libérée" va mieux se tenir d'elle-même... Dans mon cas je n'ai pas vraiment constaté de différence je crois, après plusieurs mois sans soutif, mes seins ne sont pas particulièrement fermes mais sans pour autant s'affaisser, je ne me rappelle pas très bien de comment ils étaient quand j'en portais donc je ne peux pas vraiment faire de comparaison :lol: mais d'après les témoignages qu'on peut trouver ça a quand même l'air d'aller dans ce sens, je ne sais pas si c'est valable pour tout le monde mais c'est quand même encourageant :)
Soyez heureuse, soyez cuppeuse!!
LunaCopine Selene T1, LilyCup T1, Si-Bell L transparente, ma sauveuse <3

Avatar de l’utilisateur
weareux
Pratiquante assidue en Cup
Messages : 139
Inscription : 24 avr. 2015, 15:53
Type de Coupe : MeLuna
Début Cup : 0- 0-2015
Convertie(s) : 0

Re: arrêter le soutien-gorge: témoignages

Message par weareux » 06 avr. 2016, 12:05

^^ Merci pour le diapo
Par contre il est un peu trop alarmiste selon moi. Et puis le 70% des cancers du sein restent inexpliqués. Bah oui effectivement, mais inexpliqué ça veut pas dire lié au soutif. Un cancer, c'est une mutation génétique, donc bon... les causes sont carrément multiples!
Puis aussi le fait que pendant des millions d'années on n'en a pas porté, peut-être. Mais déjà on mourrait souvent jeunes, puis peut-être qu'on trouvait pas ça moche les seins qui tombent, ou qu'on s'en fichait, ou qu'on l'a pas inventé! Parce que bon effectivement que le soutif a sûrement aucun bienfait pour la santé, mais la plupart des gens le portent pour rehausser les seins ou éviter qu'ils tombent. Et puis cet argument je suis pas fan. On s'est passés d'antibiotiques pendant des centaines d'années et pourtant aujourd'hui il sauve des vies! Bon je dirais pas que le soutif sauve des vies mais ça veut rien dire.
J'ai aussi un doute sur le "une baisse d'oxygène de 35% dans la cellule pendant 48h la rend cancéreuse". Parce que bon... Peut-être à la limite que ça engendre une mutation génétique. Mais pourquoi elle serait forcément cancéreuse? Ca pourrait aussi être une mutation délétère pour la cellule et elle mourrait, voire même une mutation sans incidence. (Je précise au cas où qu'une cellule cancéreuse, c'est une "super cellule" sans foi ni loi, qui se reproduit très rapidement, qui meurt pas quand on le lui demande... Bref elle a des super pouvoirs, sauf que c'est une méchante vu qu'elle vit sa vie en s'en foutant de la société qui est pour elle le corps, donc tant pis si par sa faute le corps meurt. C'est une individualiste, un peu comme certains industriels, ils savent que ce qu'ils font ça va rendre la planète inhabitable, mais ils s'en foutent, ils ont du pouvoir, et ils pensent qu'à eux-mêmes).

Sinon ce qui m'a fait rire c'est "Les hommes qui portent des kilts seraient plus fertiles selon le scottish medical journal" x)

Aussi le "on sait qu'un sein précancéreux ou cancéreux est plus chaud d'un demi-degré qu'un sein non cancéreux". Je pense que le problème est pris à l'envers. L'augmentation de température est peut-être lié à l'activité cellulaire, je sais pas, mais là il l'utilise pour dire que la chaleur cause le cancer. C'est pas parce que quand j'ai une grippe ma température rectale augmente que le fait de me mettre un truc chaud dans le rectum (bon ok j'aurais pu trouver plus classe) va me donner la grippe!

"L'étude Dress to kill a révélé que 3 femmes sur 4 qui ont un cancer du sein portent régulièrement un soutien-gorge contre 1 sur 168 qui n'en portent pas du tout." Alors soit il s'est trompé en le disant, soit il fait une erreur de raisonnement! Dans tous les cas, à moins que ce soit moi qui délire, cette phrase est pas correcte (je parle pas de la grammaire mais du raisonnement hein ^^)

Bon j'ai pas fini de lire mais je dois y aller ^^
Je tiens à préciser que je suis d'accord avec le fait de ne pas porter de soutien-gorge (c'est mon cas) et avec le fond de l'article, c'est juste que des passages m'ont laissée perplexe
Mission réussie!

Avatar de l’utilisateur
Jara
Docteur ès Cup
Messages : 1169
Inscription : 04 juin 2014, 18:36
Type de Coupe : J'en ai plusieurs
Début Cup : 16 septembre 2013
Convertie(s) : 2

Re: arrêter le soutien-gorge: témoignages

Message par Jara » 06 avr. 2016, 19:46

Ahah ta réponse m'a bien fait rire :lol: ça se voit que tu es à fond dans tes cours de médecine ;)

Pour te répondre point par point: effectivement, c'est alarmiste, c'est un diapo clairement engagé, donc les infos ne sont sans doute pas 100% fiables, elles ne le sont pas non plus chez les vendeurs de soutifs ou dans les médias qui véhiculent la "poitrine parfaite" et le "bon décolleté".
Néanmoins, c'est quand même suffisamment documenté en regroupant les différentes études qui ont été faites pour montrer que même s'il n'y a pas de preuves directes, il y a quand même un lien, si petit soit-il.
Alors ça me fait bien rire qu'on nous matraque de dépistages et autres campagnes si au final c'est pour continuer à vendre et "obliger" les femmes à porter des soutifs alors qu'ils sont potentiellement dangereux (là ce qu'il faudrait faire c'est une étude à très grande échelle pour vérifier la causalité directe ou l'augmentation des risques réelle, mais ça coûte cher et personne n'en a envie visiblement, donc c'est beaucoup moins drôle pour les femmes qui auraient peut-être pu éviter un cancer....).
Le coup de la température, c'est un vrai facteur pour le cancer du sein par contre, puisque + de température = + de mutations = + de risques d'une mutation cancéreuse, surtout si on cumule déjà des facteurs de risque, des facteurs génétiques familiaux, par exemple.
Et justement ce qu'on disait plus haut, c'est que naturellement, les seins ne sont pas ultra-bombés comme si on portait un push-up, certes, mais en ne portant pas de soutifs, comme on permet au maintien naturel de se (re)faire, ils se maintiennent quand même un minimum par eux-mêmes (oui parce que la nature n'a pas prévu qu'on porte des soutifs à la base, hein).

Le coup du kilt pour les hommes, ce n'est pas anodin non plus, d'ailleurs. C'est le cas aussi pour les chauffeurs routiers par exemple, qui passent leurs journées à conduire sans bouger, résultat la température augmente au niveau de leurs testicules, et ça a été montré qu'ils ont plus de filles que de garçons, car les spz masculins résistent moins à la chaleur. Et c'est la même chose pour les boxers ultra serrés qui compriment tout ça et augmentent la température des testicules qui sont faits et "designés", on va dire :P, pour être plus froids que le reste du corps.
Et du coup c'est la même chose pour le sein qui est lui aussi fait pour être plus frais que le reste du corps, donc ce n'est pas bon de les comprimer et surtout empêcher leur refroidissement, puisqu'ils ne sont pas faits pour ça!

"L'étude Dress to kill a révélé que 3 femmes sur 4 qui ont un cancer du sein portent régulièrement un soutien-gorge contre 1 sur 168 qui n'en portent pas du tout."
Je comprends cette phrase comme: 3 femmes sur 4 qui ont un cancer du sein portent un soutif régulièrement (et 1 sur 4 non), alors que sur 168 femmes qui ne portent pas de soutifs, seulement une a un cancer du sein. Mais c'est vrai que la formulation laisse un peu à désirer.

Donc certes, à prendre avec des pincettes, mais toutes les études présentées tendent dans la même direction donc pour moi ça veut quand même dire que ce n'est pas anodin ;)
Soyez heureuse, soyez cuppeuse!!
LunaCopine Selene T1, LilyCup T1, Si-Bell L transparente, ma sauveuse <3

Avatar de l’utilisateur
weareux
Pratiquante assidue en Cup
Messages : 139
Inscription : 24 avr. 2015, 15:53
Type de Coupe : MeLuna
Début Cup : 0- 0-2015
Convertie(s) : 0

Re: arrêter le soutien-gorge: témoignages

Message par weareux » 06 avr. 2016, 21:22

^^ merci pour ta réponse :) Je critiquais pas le fond, plutôt la formulation, les biais. Et pour le dernier point, je l'ai compris comme ça aussi mais on peut rien déduire de ces chiffres puisqu'ils ont rien à voir. Pour le premier, 3/4 femme qui ont un cancer portent un soutif, oui mais... qui nous dit que c'est pas le même chiffre dans la population générale? Je pense même que plus de 3/4 femmes portent un soutif! Et le deuxième chiffre, certes sur 1/168 femme qui ne porte pas de soutif a un cancer du sein, mais qui nous dit que dans la population générale c'est pas le même chiffre? (Ca me semble même élevé non, du 0,6%?) Enfin je sais pas, mais on manque d'infos dans cette phrase pour juger
Mais effectivement je pense que porter des soutifs peut augmenter le risque de cancers du sein. Par contre j'espère que mes seins vont pas tomber finalement, d'un côté ya le côté raffermissement, mais de l'autre ya le côté peau qui se détend... Enfin je fais l'expérience sur moi
Mission réussie!

Répondre