accouchement à domicile, pour ou contre?

Pour parler de tout et de rien.
liely22
NewCupeuse
Messages : 22
Inscription : 19 janv. 2011, 12:47
Début Cup : 19 janvier 2011
Convertie(s) : 0

Re: accouchement à domicile, pour ou contre?

Message par liely22 » 30 janv. 2011, 14:42

J'ai entendue parler de l'haptonomie, une méthode par le toucher mais je vois pas trop en quoi exactement en quoi ça consiste, si quelqu'un connais?

Avatar de l’utilisateur
Méla Coulpa
Pratiquante assidue en Cup
Messages : 136
Inscription : 03 sept. 2010, 22:07
Type de Coupe : FleurCup
Début Cup : 10 août 2010
Convertie(s) : 0
Localisation : Hengoat

Re: accouchement à domicile, pour ou contre?

Message par Méla Coulpa » 30 janv. 2011, 15:57

C'est une façon d'entrer en contact avec le bébé par le toucher, et ce qui vaut le coup c'est pour le papa, il apprend à entrer en contact avec le bébé et à vraiment réaliser sa présence.
Je n'en ai pas fait, parce que ce n'est pas remboursé. Pour mon premier j'étais au chomage... donc pas possible. Pour mes autres enfants je n'ai pas pu faire non plus car plus on est nombreux et moins on a de temps pour soi :x . Et ça prend du temps où les deux parents doivent être disponibles. En plus je suis assez isolée à la campagne, donc beaucoup de voiture à faire pour y aller. Ajouté au travail et aux examens incontournables, j'en avais marre de faire de la route...
Ca m'aurait bien plu! Tant pis. Mais peut-être que certaines d'entre vous en ont fait et peuvent nous donner leurs impressions... Ca m'interesse.
J'ai pas la main verte mais j'ai les doigts rouges, et "le rouge c'est bien mieux"! Enfin j'assume ma féminité!

Avatar de l’utilisateur
ameline
Dompteuse de Cup
Messages : 291
Inscription : 08 sept. 2010, 11:08
Type de Coupe : J'en ai plusieurs
Début Cup : 07 septembre 2010
Convertie(s) : 1
Localisation : Toulouse

Re: accouchement à domicile, pour ou contre?

Message par ameline » 30 janv. 2011, 17:43

Nous on aimerait bien le faire, mais comme dit méla coulpa c'est pas remboursé et aux alentour de 48€ la séance.
Donc je vais essayer de trouver un site internet ou un livre pour qu'on le fasse tous seuls.
Les témoignages m'interessent aussi bien sur.
Lunacup sélène T2, Ladycup L, Ladycup "lotos" S, MéLuna M soft blanc brillant
Au placard Fleurcup T1, Méluna M
Méluna L blanche et Méluna S offertes par MeLuna

Amélia est née le 23/08/11, cododotée, écharportée et en lavables

Avatar de l’utilisateur
Bibi
NewCupeuse
Messages : 16
Inscription : 22 janv. 2011, 15:41
Type de Coupe : MiaCup
Convertie(s) : 0
Localisation : Haut-Rhin

Re: accouchement à domicile, pour ou contre?

Message par Bibi » 31 janv. 2011, 21:17

Hello les cupines.

Méla culpa ton témoignage est superbe et émouvant ; j’aime beaucoup le tien aussi Fleur, car ils montrent tous deux qu’on aborde toute différemment la question de l’accouchement à cause de notre propre vécu. :)

Je trouve très positif que l’on ait de plus en plus de choix. Que ce soit dans les méthodes, les lieux, avec ou sans son homme, sa mère… Je tire mon chapeau aux sages-femmes qui s’engagent dans l’AAD.

Personnellement j’ai accouché 4 fois à la maternité. Ça m’aurait plu d’accoucher chez moi, mais déménageant souvent je ne me sentais pas assez « chez moi » pour le faire.
Je vais vous raconter quelques points forts qui vous permettront de vous faire une opinion sur l’accouchement à la maternité.

Pour mon premier accouchement, moi qui n’avais jamais laissé un autre homme que mon chéri me toucher, j’ai été prise en charge par un maïeuticien, un homme sage-femme.
Quel beau voyage ce fut. Il était doux (plus que ma gynéco), délicat, me conseillant, me soutenant, à mon écoute, pas de péridurale forcée (je n’en ais pas besoin). Et il a su donner une vrai place à mon homme, dans ce « devenir père » de la première naissance. La vie nous réserve de belles surprises... :P

Pour mon deuxième, rien de particulier à dire. Même maternité, même ambiance douce, même écoute. Le gynécologue passe voir chaque personne une fois puis n’est présent qu’en cas de complication. On reste avec une seule et même sage-femme tout le temps.

Pour la troisième fois, même maternité; je m’attendais comme pour les autres à un accouchement rapide (3h30 et 2h 45...) et sans histoire. Mais après 10 heures de travail, la sage-femme a dû faire une manipulation du bébé, car la position de sa tête ne lui permettait pas de descendre. Fatiguée, j’ai alors demandé la péridurale.
Détendue, je me suis endormie sur l’épaule de mon homme, puis le travail aillant repris, la petite demoiselle a pu naître. Elle s’était entouré le cordon autour du cou trois fois, d’où le temps passé, la position de la tête bizarre . La sage-femme a vraiment assurée tout du long, replaçant le monitoring (le son au mini) quand on a compris que l’accouchement n’irait pas de lui-même, surveillant sans stresser, sans forcer, ayant les bons gestes… La petite n’a à aucun moment souffert, tout s’est bien fini… :P

Ma meilleure amie a vécu un accouchement déclenché au premier signe de travail, avec une équipe qui lui appuyait sur le ventre pour forcer le petit à sortir, l’extraire à la ventouse… :evil:
Pour ses 3 autres accouchements elle a fait du faux travail pendant 8 jours à chaque fois. La naissance de son premier a vraiment été forcée! Mais ça n’était pas dans la même maternité que moi… J’ai accouché dans la maternité de l’hôpital public, et elle dans une clinique privée… Comme quoi :!:

Pour mon 4ème, j’avais changé de région, donc de maternité. La maternité la plus proche avait été fermée un an plus tôt, il nous a donc fallu plus de ¾ d’heure et affronter les bouchons dus aux frontaliers suisses pour arriver. Là j’ai été reçu dans une simple salle d’examen, et c’est là que j’ai accouché. :( Ce jour-là, à ce moment-là nous étions plus nombreuses que le nombre de salle d’accouchement, réduction de maternité oblige… La fille était à peine aimable, je n’ai jamais su son prénom, et elle me disait de me taire quand j’avais besoin de crier ; Chéri s’est presque fâché pour qu’on puisse avoir le bébé dans les bras plus d’une heure après l’accouchement… Dans cette maternité, aucun fauteuil confortable pour pouvoir allaiter assise… :twisted:

Comme quoi, si on accouche en maternité, il faut vraiment prendre le temps de la choisir, ça varie d’un service à l’autre.

Une alternative intéressante à l’accouchement à domicile pour celles qui veulent la sécurité, qui sont "trouiiiiiiiiiiiiiiiillllllllllllllllllllllllaaaaaaaaaaaaaaarrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrdddddddddddddddddddddddde!!!!!", celles dont le chéri dit "NON MAIS CA VA PAS!!!!" :P , c’est le retour précoce avec hospitalisation à domicile. Le 2ème jour on sort de l’hôpital, et on est suivi à domicile, maman et bébé, par une sage-femme qui vient et reste joignable à tout moment. Ça vous étonnera si je vous dis que c’est ce que j’ai fait pour mon 4ème, né dans cette maternité « pourrie »?… :x

Allez, après c'est promis je me tais, juste une petite dernière, pour la route :lol: : Une amie a accouché dans sa voiture, sur le chemin de la maternité, aidée de son mari, en rase campagne, dans la nuit noire… Arrivés à la maternité, le papa demande un chariot pour sa femme et le bébé. Personne n’a voulu le croire ! Après avoir insisté plusieurs minutes et menacé de se fâcher une infirmière à daigner se déplacer pour voir ce que cet « hurluberlu » voulait… Imaginez le branle-bas de combat qui a suivit… :o
On ne peut pas tout changer dans le monde,
mais on peut tou(te)s changer quelque chose...

Avatar de l’utilisateur
Méla Coulpa
Pratiquante assidue en Cup
Messages : 136
Inscription : 03 sept. 2010, 22:07
Type de Coupe : FleurCup
Début Cup : 10 août 2010
Convertie(s) : 0
Localisation : Hengoat

Re: accouchement à domicile, pour ou contre?

Message par Méla Coulpa » 31 janv. 2011, 22:23

Chouette ton témoignage, qui montre que quelque soit l'endroit où on accouche, le plus important c'est de s'y sentir bien et bien accueillie, et d'avoir une utilisation intelligente des moyens médicaux. Et pour se sentir bien et bien accueillie, il faut aussi que le personnel de l'hôpital puisse être disponible dans tous les sens du terme... On ferme des maternités de proximité, on créé des usines à bébé et on mène le personnel trop peu nombreux à bout. Pour que les femmes soient correctement accueillies il faut y mettre les moyens. On cherche à tout pris la sécurité mais on fait l'inverse en détruisant le service de proximité et en créant des endroits rentables où on se base sur une moyenne de naissance. Quand ça dépasse le nombre attendu, et bien ça coince... Quand on peut choisir sa maternité c'est bien. Mais quand la première est à 3/4 d'heure de route, parce que les plus petites maternités ont été fermées, on voit mal comment faire un choix!
Quelle frustration ça a du être, ce dernier accouchement, comparé aux premiers!!! Mais j'imagine aussi ce par quoi ont du passé les sage femmes complètement débordées!! Où est la sécurité dans tout ça!
Et puis comment peut-on encore supporter l'idée de déclencher un accouchement dont le travail à commencé!!! C'est une honte! On met la femme dans une situation non respectueuse, en gros on lui dit: dépêche-toi de pondre et dégage! Et fait ça vite avant la nuit et les jours ferriers!! Suivante!
On stresse les femmes dès le jour du terme en leur imposant des déclenchements soit disant pour la sécurité du bébé, alors que tout ce que ça apporte vraiment c'est une planification plus simple des naissances. On déclenche le jour du terme et basta, suivante! Mince bébé n'était vraiment pas prêt! Césarienne! Mais ma p'tite dame, faut pas pleurer! le principal c'est que tout le monde aille bien!
En prime, la femme se voit infliger des contractions plus douloureuses, un bébé qui n'est pas près à sortir et qui ne peut pas faire son boulot, et une mère malmenée qui est contrainte à la passivité!
On va tout droit à la césarienne en se substituant à la nature.
J'aime ton témoignage car tu montres aussi qu'on peut faire un usage intelligent du savoir médical. Deux accouchements sans problème, le plus naturel possible, quand on est bien entourée, ne nécessite rien de plus qu'un gros effort.
Et puis parfois, la nature à besoin d'un peu d'aide. Si on ne s'est pas précipité pour se substituer à elle avant l'heure, on peut avoir un vue plus objective du mauvais déroulement de l'accouchement du à une cause naturelle (mauvaise position du bébé). Là, la péridurale est une grande et belle chose car elle va éviter que la mère et l'enfant soit en souffrance et perdent inutilement des forces.
Sans commentaires pour ton dernier accouchement, ça ne devrait pas exister!
Je tire mon chapeau aux sage-femmes qui ont de très mauvaises conditions de travail.
J'ai pas la main verte mais j'ai les doigts rouges, et "le rouge c'est bien mieux"! Enfin j'assume ma féminité!

Fleur
MegaCupeuse
Messages : 53
Inscription : 04 janv. 2011, 12:30
Type de Coupe : MiaCup
Début Cup : 25 janvier 2011
Convertie(s) : 1

Re: accouchement à domicile, pour ou contre?

Message par Fleur » 31 janv. 2011, 23:03

Oui même si l'accouchement a tendance à être trop médicalisé alors qu'il n'y a pas de raison quand tout se passe bien, la médicalisation reste un progrès lorsqu'il y a un souci ! Mais bon même en AAD si il y a un souci on peut être transférer rapidement à l'hôpital. Mais c'est sûr que, même si j'aurais préférée naitre autrement, sans les médecins, nous serions peut être tous morts, la médicalisation a été dure à vivre mais dans notre cas elle était indispensable que ce soit avant l'accouchement (qui a permis de détecter très vite le décès in-utero) ou après (couveuse, opération...).

(bon après le problème ça a été la maladresse des médecins pas formés au deuil périnatal mais c'est un autre débat et les choses progressent...)

Avatar de l’utilisateur
Méla Coulpa
Pratiquante assidue en Cup
Messages : 136
Inscription : 03 sept. 2010, 22:07
Type de Coupe : FleurCup
Début Cup : 10 août 2010
Convertie(s) : 0
Localisation : Hengoat

Re: accouchement à domicile, pour ou contre?

Message par Méla Coulpa » 01 févr. 2011, 12:32

Dans le cas de mes accouchements la sage femme avait mis le samu en alerte pour qu'ils soient prévenus du début de l'accouchement et qu'ils puissent intervenir rapidement en cas de soucis.
Et je n'aurais jamais accouché sans un professionnel avec moi.
Et j'ai eu raison. Pour mon premier, l'expulsion a été longue je commençais à fatiguer et le bébé aussi. La sage femme m'a beaucoup aidée en me faisant écouter le coeur du bébé pour m'encourager à bien respirer et continuer mes efforts. Quand j'arrétais de bien respirer, le coeur du bébé ralentissait! :o C'était un premier, j'étais sportive avec un périné très tonique et la poche des eaux n'a pas percé donc elle gênait un peu pour l'expulsion. Ca me rassure d'avoir une vérification du placenta, s'il est bien entier. Et j'ai eu une déchirure bien longue, bien heureuse de pouvoir être recousue aussitôt.
Pour ma deuxième, elle avait le cordon plusieurs fois autour du cou, et la sage femme à trouvé bizarre dès le début que le bébé donne des coups dans le ventre pendant le travail. Elle a un regard professionnel qui lui a permis de prévoir et de la débobiner avant que ça ne lui serre trop le kiki (comme elle dit). Malgré ça, je me souviens d'avoir vu ma fille pendre inerte sur sa main pendant 3 très très longues et effrayantes secondes. Je revois bien la sage femme et la façon dont elle a très rapidement fait réagir ma fille qui a pu prendre une grande goulée d'air! Aurions-nous su quoi faire sans elle?
Pour mon troisième, resurprise et de taille : en plus d'avoir le cordon autour du cou, il avait aussi la poche des eaux autour de la tête, et le tout solidement attaché!!! Il a fallu poser le bébé allongé au sol et ils se sont mis à deux avec le papa pour découper la poche tellement c'était bien ficelé et dégager bébé!! Même en fin de carrière ça ne lui était pas arrivé ce coup là! Mon troisième sera véritablement né coiffé!!!
Alors pas question pour moi d'envisager un accouchement sans sage femme et le matériel qui va avec (monitoring, matériel de réanimation, de quoi recoudre, des ciseaux!!!!! Un sacré coup d'oeil et beaucoup d'expérience!)
Je remets en cause la surmédicalisation imposée mais je n'ai jamais remis en cause le travail des sage femmes qui est formidable, ni la possibilité pour chaque femme qui le souhaite d'avoir accès à un accouchement plus médicalisé.
J'ai pas la main verte mais j'ai les doigts rouges, et "le rouge c'est bien mieux"! Enfin j'assume ma féminité!

Soleil
Pratiquante assidue en Cup
Messages : 199
Inscription : 11 oct. 2010, 19:41
Type de Coupe : FleurCup
Début Cup : 0- 9-2009
Convertie(s) : 3

Re: accouchement à domicile, pour ou contre?

Message par Soleil » 01 févr. 2011, 12:59

C'est rassurant ce que tu dis Méla par rapport à l'AAD ! Là, on voit que même quand il y a un soucis, la sage-femme peut intervenir dans un très grand nombre de cas et régler les soucis sur place (heureusement). Moi, ce qui me ferait peur, c'est de faire une hémorragie, je ne sais pas comment la sage-femme peut intervenir dans ce cas-là, par exemple, si elle doit faire une transfusion... Et je suis d'accord qu'accoucher sans aucune assistance, c'est suicidaire (on appelle ça les "ANA" : accouchement non-assisté). Peut-être si on est sage-femme soi-même, sinon je ne vois pas comment c'est possible si on ne sait pas comment réagir en cas de problème ! :o
en attente de ma Yuuki fraîchement commandée !

Fleur
MegaCupeuse
Messages : 53
Inscription : 04 janv. 2011, 12:30
Type de Coupe : MiaCup
Début Cup : 25 janvier 2011
Convertie(s) : 1

Re: accouchement à domicile, pour ou contre?

Message par Fleur » 01 févr. 2011, 13:03

Soleil, je pense toute simplement qu'en cas d'hémoragie tu es transférée en urgence, on ne se vide pas non plus de son sang en 30 secondes donc avec le SAMU en alerte (comme l'a précisé Méla) et un hôpital proche, on a le temps d'être pris en charge.

Mais bon c'est quand même rare surtout sans utilisation de forceps ou je ne sais quoi...

Soleil
Pratiquante assidue en Cup
Messages : 199
Inscription : 11 oct. 2010, 19:41
Type de Coupe : FleurCup
Début Cup : 0- 9-2009
Convertie(s) : 3

Re: accouchement à domicile, pour ou contre?

Message par Soleil » 01 févr. 2011, 13:06

Merci Fleur pour ta réponse ! Ah oui, les hémorragies sont souvent provoquées par les méthodes brutales, pffff !
Pour moi, ça sera AAD, c'est quasiment sûr (sauf si je ne trouve pas de sage-femme là où je serai !) J'espère qu'il y en aura, je sais qu'elles ont pas mal la pression...
en attente de ma Yuuki fraîchement commandée !

Répondre