Premier essai Divacup1

Question, première utilisation, entretien tout est ici.
Glum
NewCupeuse
Messages : 23
Inscription : 12 nov. 2012, 12:03
Type de Coupe : J'en ai plusieurs
Début Cup : 11 novembre 2012
Convertie(s) : 1
Localisation : 77

Premier essai Divacup1

Message par Glum » 12 nov. 2012, 13:32

Bonjour !

A mon tour de partager mon expérience, car j'avoue qu'avoir lu celles des autres m'a bien aidée à faire le tour de la question et du coup je n'ai pas été surprise pendant l'insertion et le retrait !

J'ai donc acheté une Divacup1 car pas d'enfant et moins de 30 ans (c'est ce qui est marqué sur la notice^^), seule cup dispo en magasin bio (40€ c'est quand même pas donné par rapport à une fleurcup à 15€ !)

Réveil difficile, gros mal de ventre... direction la douche.
Je n'ai pas stérilisé ma cup, faut-il le faire ? rien de précisé sur la notice en tout cas !

J'ai de suite opté pour le pliage n°2 (en "triangle") en position accroupie. N'étant pas forcément au fait de mon anatomie :roll: je me demandais comment j'allais me débrouiller (car l'engin reste somme toute impressionnant par rapport à un tampon !), mais c'est passé nikel, la cup s'est déployée avant d'être totalement insérée et j'ai poussé dessus pour la mettre en place (mais pas à plus de 1,27 cm comme indiqué sur la notice! j'aime la précision :lol: ). Maintenant je la tourne en la poussant pour qu'elle épouse bien les parois et trouve le chemin toute seule (donc avant même qu'elle ne soit totalement insérée). Je ne m'accroupie plus pour l'insertion, je pose simplement l'arrière de mon fessier sur le rebord du bain ou des toilettes, et ça s'avère plus concluant.

Concernant le retrait, je m'accroupie toujours. Définitivement, ça me semble la meilleure position car la cup descend d'elle-même. La première fois a été assez facile même si la succion m'a fait un peu mal. Les fois suivantes j'ai bien appris à pincer la cup et je peux même entendre un "slurp" (j'espère que c'est normal!). En revanche, le retrait à la fin reste un peu douloureux, je n'arrive pas à savoir comment faire passer le bourrelet pour que ça tire moins...

Bref j'ai constaté que la cup se met en place presque toute seule, lorsque j'oublie sa présence, en m'asseyant un certain temps. Elle remonte un peu et "vit sa vie"^^. En revanche la tige me gêne vraiment... Je n'ose pas la couper mais je la sens en permanence (sauf quand je suis assise). Peut-être une cup avec une boule à la place me conviendrait mieux ? Des utilisatrices de divacup ont-elles coupé la tige ?

Sinon je ne la porte pas la nuit, étant donné que je ne perds quasiment rien et que tout descend le matin après quelques minutes debout, je n'en vois pas l'intérêt.

Pour le vélo je valide !

Reste qu'au travail il est difficile de la rincer correctement à l'eau chaude puisque le lavabo est à l'extérieur.
Est-ce que certaines d'entre vous tiennent 8h d'affilée sans la retirer ? n'est-elle pas trop pleine même si on n'a pas des règles abondantes ?

En conclusion, pour rassurer celles qui n'aiment pas pitouiller cet endroit et mettre leurs doigts à l'intérieur, pour rassurer celles qui trouvent cela imposant, pour rassurer celles qui ont peur de ne pas pouvoir la retirer, je vous avoue que j'étais comme ça et que finalement, le tout est de se détendre et de se relâcher, et tout roule...!

Merci aux membres de ce forum ;) !

Avatar de l’utilisateur
Logicielle
Docteur ès Cup
Messages : 1436
Inscription : 21 nov. 2011, 17:30
Type de Coupe : J'en ai plusieurs
Début Cup : 04 décembre 2011
Convertie(s) : 0

Re: Premier essai Divacup1

Message par Logicielle » 12 nov. 2012, 15:31

Bonjour !

Et bienvenue dans le monde des coupes ^^
Glum a écrit :Réveil difficile, gros mal de ventre... direction la douche.
Je n'ai pas stérilisé ma cup, faut-il le faire ? rien de précisé sur la notice en tout cas !
Étrange qu'il ne soit rien noté généralement il est conseillé de la stériliser avant chaque utilisation (ou a la fin d'un cycle). Personnellement je la stérilise quand j'en sent le besoin (coupe qui a rouler sous le meuble de la salle de bain ...). Sinon je la rince simplement à l'eau claire, mais surtout à l'eau froide ! L'eau chaude risque de colorer ta coupe en cuisant le sang, et je trouve qu'une odeur s'installe quand je la rince à l'eau chaude. En fin de cycle un bon savonnage, un séchage en plein soleil et je la range bien au sec.
Glum a écrit :Concernant le retrait, je m'accroupie toujours. Définitivement, ça me semble la meilleure position car la cup descend d'elle-même. La première fois a été assez facile même si la succion m'a fait un peu mal. Les fois suivantes j'ai bien appris à pincer la cup et je peux même entendre un "slurp" (j'espère que c'est normal!). En revanche, le retrait à la fin reste un peu douloureux, je n'arrive pas à savoir comment faire passer le bourrelet pour que ça tire moins...
Le "slurp" est normal c'est que l'effet ventouse était là quand tu as retirer ta coupe. Ça ne le fait pas forcément à chaque fois mais c'est normal. Pour passer le bourrelet essaye de replier la coupe vers l'intérieur un peu comme un push-down. Tu peux aussi l'incliner au moment de la sortie, un peu plus risqué pour le débordement mais ça évite que tout le bourrelet passe d'un coup.
Glum a écrit :En revanche la tige me gêne vraiment... Je n'ose pas la couper mais je la sens en permanence (sauf quand je suis assise). Peut-être une cup avec une boule à la place me conviendrait mieux ? Des utilisatrices de divacup ont-elles coupé la tige ?
Je ne connais pas la Diva pour sa tige, mais je pense qui si tu y vas progressivement tu peux la couper sans problème. Beaucoup d'utilisatrice le font. tu as des conseils sur le wiki Coupe de la tige
Glum a écrit :Sinon je ne la porte pas la nuit, étant donné que je ne perds quasiment rien et que tout descend le matin après quelques minutes debout, je n'en vois pas l'intérêt.
La chance, chez moi c'est la nuit que je perd le plus ^^'
A l'époque des serviettes je devais me lever à 2h pour en changer si je ne voulais pas tacher les draps, et avec les tampons je devait courir aux toilettes le matin pour en changer vite fait avant la fuite.
Glum a écrit :Reste qu'au travail il est difficile de la rincer correctement à l'eau chaude puisque le lavabo est à l'extérieur.
Est-ce que certaines d'entre vous tiennent 8h d'affilée sans la retirer ? n'est-elle pas trop pleine même si on n'a pas des règles abondantes ?
Je réitère pour l'eau chaud attention à la coloration. Tu peux prendre une petite bouteille d'eau pour rincer ta coupe, ou avoir deux coupe pour alterner. Au pire tu peux la réinsérer après l'avoir essuyer, a ne pas faire trop souvent, mais en situation critique ça aide.
Petit article sur le sujet dans le wiki : [urlhttp://wiki.easycup.fr/doku.php?id=particulier:diff_nettoyage]Nettoyage[/url]

Sinon en période calme je tiens facilement 12-13h avant de changer ma coupe, il m'arrive même de la garder 15-16h : je la rince quand je me lève et quand je vais me coucher.

En tout cas bonne route avec ta nouvelle coupe, tu verras on deviens vite inséparables :D
Sckooncup Aqua T2 ; Lunacopine Diana T1 ; Meluna M klassic tige ; Meluna S Sport tige

titiaurore
NewCupeuse
Messages : 12
Inscription : 01 nov. 2012, 21:21
Type de Coupe : FleurCup
Convertie(s) : 0

Re: Premier essai Divacup1

Message par titiaurore » 12 nov. 2012, 15:58

Salut Glum,

moi aussi je suis une newcuppeuse comme toi depuis peu, ( c'est a dire 4 jours lol ). Moi j'ai choisie une fleurcup taille 1 car moi aussi j'ai moins de trente ans et je n'ai pas encore eu d'enfants.
On en apprend tous les jours avec nos cup lol je vois que tu arrive à la mettre aux toilettes, moi je n'y arrive toujours pas mais pas grave.
J'ai un peu coupé la tige et d'après les conseils que l'on m'a donner il faut pas trop s’emballer pour ne pas la couper trop court car en faite la tige nous sert plus à localisé la coupe qu'a retirer la coupe :

- Coupe un cran lime un peu le bout de la tige ( pour que la tige ne te blesses pas ) et remette la pour la journée et si elle te gêne encore recoupe un cran, lime et attend la journée ect ect jusqu’à se qu'elle ne te gêne plus.

- Et il faut stérilisé ta coupe après tes règles ( moi je vais la stérilisé après mes règles et avant mes règles, c'est à dire juste avant de l’insérer).
Pour la stérilisé il faut la plonger, dans de l'eau portée à ébullition, durant 5 minutes mais pas plus de 7 minutes ( attention à ne pas l'oublier, j'ai lu qu'une coupeuse l'avait oublié et que la coupe avait brûlé :shock: 40 euros brûler :evil: )

- Tout juste sortie de sa stérilisation il ne faut pas trop la manipuler, c'est à dire la plier, sinon elle peut se fendre

- Ha! et ils disent qu'il faut toujours la rincer à l'eau froide pour enlever le sang car si on le fait à l'eau chaud le sang va cuire et la coupe va prendre une couleur brunâtre à force. Mais bon c'est juste pour le côté esthétique. Moi elle est transparente donc!

On se sent libre avec la cup. Bonne continuation ;)

Glum
NewCupeuse
Messages : 23
Inscription : 12 nov. 2012, 12:03
Type de Coupe : J'en ai plusieurs
Début Cup : 11 novembre 2012
Convertie(s) : 1
Localisation : 77

Re: Premier essai Divacup1

Message par Glum » 14 nov. 2012, 18:59

Merci pour vos réponses !

Concernant l'eau chaude, j'ai suivi vos conseils désormais je rince ma cup à l'eau froide, d'ailleurs je galérais pas mal à nettoyer les petits trous et finalement, je la mets sur ma paume de main et j'appuie sur la cup comme ça l'eau ressort par les petits trous en les nettoyant au passage.

Pour la stérilisation, sur la notice, j'ai bien lu qu'il fallait le faire après mais je ne savais pas s'il fallait le faire avant la première insertion.

j'ai coupé la tige en 2 fois, par contre je n'ai pas limer... je n'ai que des limes en carton et j'ai peur qu'elles s'effritent dessus^^ mais ce n'est pas grave car maintenant je ne la sens plus du tout, c'est beaucoup plus confortable ! Je l'ai presque coupée entièrement d'ailleurs, et je n'ai aucun problème pour le retrait car la cup est très accessible quand je m'accroupis.

Je suis ravie d'avoir sauté le pas car la cup de ma biocoop me faisait de l'oeil depuis un moment, si j'avais su je m'y serais mise depuis longtemps ! Je suis bluffée par tous les avantages (mycoses, écologie...), le confort de pouvoir rester toute la journée avec la cup alors qu'avec un tampon ou une serviette, même quand je ne perdais pas beaucoup, je ressentais le besoin de me changer souvent à cause de l'odeur et de la sensation...

@Logicielle: oui la nuit je suis vraiment tranquille, ça n'a pas toujours été comme ça, pendant l'adolescence j'avais des règles tous les 3 mois mais elles étaient hémorragiques et horriblement douloureuses, à en tomber dans les pommes ! ensuite j'ai pris la pilule/patch, ce qui a réglé le problème, puis j'ai arrêté et rebelote, donc j'ai repris... Maintenant j'ai de nouveau arrêté la pilule car je pense que c'est mauvais de se traiter aux hormones comme ça, je mange bio, j'utilise un minimum de cosmétiques, et oh magique... je suis désormais réglée comme du papier à musique... étrange !
Fleurcup 1, Divacup 1

titiaurore
NewCupeuse
Messages : 12
Inscription : 01 nov. 2012, 21:21
Type de Coupe : FleurCup
Convertie(s) : 0

Re: Premier essai Divacup1

Message par titiaurore » 15 nov. 2012, 23:16

En faite ils nous disent de la stérilisé après chaque fin cycle.
C'est moi qui ai décidée de le faire juste avant.
Je suis un peu trop maniaque :evil: ça me pourri la vie.

Moi aussi j'ai fait comme toi : au début je me demander comment j'allais nettoyer les trous et puis ... :idea: ... j'ai posé ma coupe pleine d'eau sur ma paume et pressé lol.

J'aimerai bien ne plus prendre de pilule, je pense comme toi, qu'à la long c'est mauvais pour la santé mais je ne veut pas d'enfant tout de suite.

Bonne continuation ;)

Avatar de l’utilisateur
Logicielle
Docteur ès Cup
Messages : 1436
Inscription : 21 nov. 2011, 17:30
Type de Coupe : J'en ai plusieurs
Début Cup : 04 décembre 2011
Convertie(s) : 0

Re: Premier essai Divacup1

Message par Logicielle » 16 nov. 2012, 10:48

J'interviens pour une toute petite chose : la pilule c'est pas du poison !

Je me suis réconciliée avec elle depuis quelques années, depuis que j'ai changer tout simplement. Les hormones elles sont présentes à la base dans notre organisme donc il n'y a a pas de risque à prendre sa pilule normalement (bien sûre une surdose est mauvaise, comme pour tout !).

Par contre on peut avoir des effets négatif quand la pilule n'est pas à la bonne dose pour nous. C'est un peu comme une coupe, certaines vont avoir des fuites impossibles à contrôler avec certaines marques, et d'autre trouver cette même marque formidable.

Pareil pour la pilule, certaines vont avoir des boutons avec telle dose, ou des sautes d'humeur, alors que pour d'autres tout va parfaitement bien. Tout est une question de dosage.

Pour le reste, ça ne rend pas fertile (sinon la grossesse aussi), ça ne dérègle rien car pour le corps le cycle ne change pas, et il n'y a pas de temps de récupération après un arrêt de pilule !

Bref il faut arrêter les préjugés ! Certe la pilule ne conviens pas à toutes car toutes ne supporte bien pas l'apport d'hormones mais ce n'est pas dangereux pour la santé ni sur le court ni sur le long terme (si c'est pris correctement bien sure) !
Sckooncup Aqua T2 ; Lunacopine Diana T1 ; Meluna M klassic tige ; Meluna S Sport tige

Glum
NewCupeuse
Messages : 23
Inscription : 12 nov. 2012, 12:03
Type de Coupe : J'en ai plusieurs
Début Cup : 11 novembre 2012
Convertie(s) : 1
Localisation : 77

Re: Premier essai Divacup1

Message par Glum » 16 nov. 2012, 13:40

Honnêtement j'ai de gros doutes sur la pilule, et pas seulement pour nous-même mais également pour l'environnement.

Pour nous :
Perso j'ai eu des cycles naturel (c'est à dire hors pilule) de 65 jours et + jusqu'à aujourd'hui, alors ça m'étonnerait que la pilule se soit adaptée au cycle de mon corps.
De plus, la pilule avait été conçue, à l'origine, en plaquette de 28 pilules. Mais cela supprimait les règles et comme ça perturbait les femmes, ils ont conçu des plaquettes de 21, créant ainsi des règles artificielles (car qui dit pilule, dit non-ovulation, dit non préparation de 'utérus pour accueillir un embryon, dit règles inexistantes... sauf erreur de ma part :oops: )
En fait, toujours sauf erreur car je ne suis pas spécialiste, la pilule commande au corps de ne pas ovuler mais de préparer tout de même le nid destiné à accueillir l'embryon, et ceci afin de produire des règles tout de même. ça me gêne, mais c'est tout à fait personnel :roll:

A côté de ça, les vétérinaires affirment que donner la pilule aux chattes détruit leur utérus, alors ok, elle ne doit pas être dosée comme la pilule pour les humaines mais bon, c'est pas net quand même.

Personnellement la pilule m'a fait prendre 7 gros kilos, m'a donné des maux de têtes et des soucis de circulation du sang... je ne me suis jamais sentie aussi bien depuis que j'ai arrêté la contraception hormonale...

Pour l'environnement:
C'est ce point là qui m'inquiète le plus car la prise continue d'hormones par les femmes a un effet désastreux sur la qualité de l'eau.
La pilule contraceptive, désastre écologique ?

On le sait, les pilules conventionnelles sont bourrées d’hormones synthétiques. Eliminées par les urines, les dites hormones terminent dans les rivières, après leur passage dans les stations d’épuration.

Résultat : les poissons mâles « se féminisent » allant pour certains spécimens jusqu’à produire des œufs ! C’est le cas des gardons, étudiés par l’université du Havre depuis prés de 15 ans, qui produisent des œufs dans leurs testicules. Le programme européen Comprehend, mené par l’EAWAG (Institut fédéral pour l’aménagement, l’épuration et la protection des eaux) a étudié les effets d’effluents de stations d’épuration sur les truites arc-en-ciel mâles. Le même résultat a été observé ; on a en effet pu constater la féminisation des poissons. La pilule est un donc un véritable poison pour les poissons.
Je vous mets un lien parmi d'autres mais il y a plein d'infos à ce sujet sur le net
http://www.durable.com/actualite/articl ... nement_694

Le rejet d'hormones en grandes quantité influerait même beaucoup sur la fécondité des hommes, car l'eau du robinet n'est pas traitée de façon à éliminer les hormones présentes.

Bon par contre j'ai vu qu'il y avait des nouvelles pilules aux hormones naturelles qui sont, d'après ce que j'ai compris, biodégradables contrairement aux hormones synthétiques !

Quelqu'un en a entendu parler ?
Fleurcup 1, Divacup 1

Avatar de l’utilisateur
chloebtz
MegaCupeuse
Messages : 92
Inscription : 12 juil. 2011, 10:49
Type de Coupe : J'en ai plusieurs
Début Cup : 06 juillet 2011
Convertie(s) : 4
Localisation : biarritz

Re: Premier essai Divacup1

Message par chloebtz » 16 nov. 2012, 14:15

J'interviens aussi pour revenir sur la pilule. Je pense aussi que c'est exagéré d'affirmer que c'est un poison diabolique :twisted: , après tout cette invention a quand même permis de libérer la femme et ça faut pas l'oublier!!
Mais tout de même, je m'interroge...
Certes, les hormones nous en avons toutes dans le corps, mais en rajouter des synthétiques est-ce anodin? De plus, devant les nombreux cas de cancer et maladies neurologiques auxquels, je pense, nous sommes toutes confrontées (directement ou indirectement), je me demande en quoi tous les éléments pas "naturels" qu'on ajoute à notre corps peuvent en être tenus responsables (je suis claire là? :? ). On nous dit que les produits de beauté, les adjuvants alimentaires, même certains médicaments peuvent être les causes de maladies graves, alors, par précaution, je me méfie aussi des hormones... J'ai opté pour un DIU et je suis très contente. Toutefois, l'idée de la pilule aux hormones naturelles pourrait être intéressante même si je crois que je préfèrerai toujours laisser mon corps le plus libre possible...
Lunacopine Sélène taille 2, , Juju taille deux ma préférée Meluna mini S noire et enfin une meluna classik M à paillettes (que j'aime moins)! Pisse debout: freelax

Avatar de l’utilisateur
Logicielle
Docteur ès Cup
Messages : 1436
Inscription : 21 nov. 2011, 17:30
Type de Coupe : J'en ai plusieurs
Début Cup : 04 décembre 2011
Convertie(s) : 0

Re: Premier essai Divacup1

Message par Logicielle » 16 nov. 2012, 15:45

Glum a écrit :Perso j'ai eu des cycles naturel (c'est à dire hors pilule) de 65 jours et + jusqu'à aujourd'hui, alors ça m'étonnerait que la pilule se soit adaptée au cycle de mon corps.
De plus, la pilule avait été conçue, à l'origine, en plaquette de 28 pilules. Mais cela supprimait les règles et comme ça perturbait les femmes, ils ont conçu des plaquettes de 21, créant ainsi des règles artificielles (car qui dit pilule, dit non-ovulation, dit non préparation de 'utérus pour accueillir un embryon, dit règles inexistantes... sauf erreur de ma part :oops: )
En fait, toujours sauf erreur car je ne suis pas spécialiste, la pilule commande au corps de ne pas ovuler mais de préparer tout de même le nid destiné à accueillir l'embryon, et ceci afin de produire des règles tout de même. ça me gêne, mais c'est tout à fait personnel :roll:
La pilule (je parle des pilule oestro-progestative, celles qui bloquent l'ovulation ce n'est pas le cas de toutes) a pour but de faire croire au corps qu'un œuf a été fécondé et donc qu'un enfant est en route donc : pas d'ovulation et nidification car sinon il n'y aurait tout simplement pas de règle car pas de création d'endomètre. Certaines pilules modifient l'endomètre pour empêcher un œuf éventuel de pouvoir s'accrocher.

Au moment de l’arrêt de la pilule le corps ne reçoit plus l'information "bébé en route" et donc évacue normalement l'endomètre afin de recommencer un cycle en prévision d'une prochaine fécondation.

Il n'y a donc pas de commandement au corps, la pilule utilise un cycle tout à fait naturel qui est celui de la grossesse pour éviter justement la grossesse.

On est aujourd’hui à 21 jours car beaucoup de femme ne trouvent pas ça naturel de ne pas avoir de règles, alors que de nombreuses sportives enchainent la pilule pour ne pas être gênées pendant une compétition. Mais il existe des pilules à 28jours qui se prennent non stop et qui peuvent entrainer une absence de règle (ou des règles "naturelle" pour celle qui sont simplement progestatives).
Glum a écrit :Personnellement la pilule m'a fait prendre 7 gros kilos, m'a donné des maux de têtes et des soucis de circulation du sang... je ne me suis jamais sentie aussi bien depuis que j'ai arrêté la contraception hormonale...
Et oui la pilule comme elle fait croire à notre corps que nous sommes enceinte elle peut par la même occasion déclencher des symptômes de grossesse. C'est pour celà que tous les dosages ne vont pas à tout le monde, et qu'il faut parfois faire plusieurs test de pilule avant de trouver la bonne.
Glum a écrit : Pour l'environnement:
C'est ce point là qui m'inquiète le plus car la prise continue d'hormones par les femmes a un effet désastreux sur la qualité de l'eau.
Là ok je n'ai pas d'argument. Mais malheureusement touts les femmes ne supportent pas non plus un DIU.
J'ai lu aussi un article sur les hormones naturelles mais je n'ai pas trouver de référence de pilule qui les utiliserait.
chloebtz a écrit :Certes, les hormones nous en avons toutes dans le corps, mais en rajouter des synthétiques est-ce anodin? De plus, devant les nombreux cas de cancer et maladies neurologiques auxquels, je pense, nous sommes toutes confrontées (directement ou indirectement), je me demande en quoi tous les éléments pas "naturels" qu'on ajoute à notre corps peuvent en être tenus responsables (je suis claire là? :? ).
Naturel ne veux pas dire sans danger. Je découvre de plus en plus que je suis allergiques à certaines HE alors que je n'ai jamais déclencher d'allergie avant cette année. Il ne faut pas catégoriser un produit comme dangereux uniquement cas il n'est pas "naturel". On peu créer des produits chimiques sans pour autant polluer ou mettre des vies en danger.
Par exemple je suis totalement septique sur la pierre d'alun. L'aluminium est nocif, or par définition la pierre d'alun est un type d'aluminium ... Naturel ok et alors ? Je n'ai pour l'instant trouver aucun argument qui me prouve qu'il ne passe pas lui aussi dans le sang. Je ne trouve que du "c'est naturel".

Bref j'ai trouver une pilule qui ne me donne aucun effet secondaire notoire, qui me protège parfaitement et je me sent très bien dans mon corps surtout depuis que je connais son fonctionnement.

Personnellement je trouve que le grand mal sur ce genre de produit c'est ce que les gens en pensent sans chercher à étudier la chose. On peut ne pas aimer, mais pour ça il faut connaitre.
Sckooncup Aqua T2 ; Lunacopine Diana T1 ; Meluna M klassic tige ; Meluna S Sport tige

gillian
Et de 100 !!!!
Messages : 100
Inscription : 15 sept. 2011, 13:45
Type de Coupe : J'en ai plusieurs
Début Cup : 0- 0-2005
Convertie(s) : 7

Re: Premier essai Divacup1

Message par gillian » 16 nov. 2012, 16:17

Logicielle a écrit :
Glum a écrit : Pour l'environnement:
C'est ce point là qui m'inquiète le plus car la prise continue d'hormones par les femmes a un effet désastreux sur la qualité de l'eau.
Là ok je n'ai pas d'argument. Mais malheureusement touts les femmes ne supportent pas non plus un DIU.
J'ai lu aussi un article sur les hormones naturelles mais je n'ai pas trouver de référence de pilule qui les utiliserait.
C'est pour ça qu'il existe le préservatif...
Moi je suis contre les hormones : donc pilule, patch, anneau, stérilet hormonal.
J'en suis mon deuxième DIU expulsé mais si le troisième tient pas ce sera capote et c'est tout.
Hors de question de me bourrer d'hormones de synthèse qui sont nocives pour l'environnement (mais on n'en parle quasiment pas) et je pense pour la femme aussi (effets secondaires of course mais surtout cancer sur le long terme)...

Mais bon comme on dit le principal c'est d'être en accord avec sa contraception ;-)
Tous les mois: Meluna M ; Grande Fleurcup ; Au placard : Petite Divacup et Meluna L
Pisse-debout : P-style

Répondre